Aminata.com (Conakry)

25 Février 2013

Guinée: Les militaires se retirent du village disputé de Kpéaba

La voix diplomatique semble dominée sur la logique d'affrontement dans le conflit territorial entre la Guinée et la Côte d'Ivoire. Ce weekend, les militaires guinéens qui occupaient le village disputé de Kpéaba, une localité qui se trouve à la frontière guinéo-ivoirienne, se sont définitivement retirés, a appris Aminata.com de sources diplomatiques.

D'après nos informations, les soldats guinéens ont commencé progressivement le retrait depuis le vendredi pour quitter définitivement du village ce weekend.

"Sans rien dire à personne, ils ont ramassé leurs affaires, après quoi, ils ont pris le chemin en direction de Lola, la première importante ville guinéenne", rapporte un témoin joint par nos confrères d'abidjan.net. En ce moment même, aucune force militaire de deux pays n'est présente sur le territoire disputé.

Les deux Etats ont décidé de démilitariser la zone en conflit avant d'entamer les discussions sur l'appartenance du territoire. Hier dimanche, le ministre des affaires étrangères de la Guinée, François Louncény Fall et celui de la Côte d'Ivoire, Daniel Danca, ont eu un tête à tête de deux heures.

Les deux chefs de la diplomatie se sont accordés à réactiver la commission mixte, qui doit se réunir la semaine prochaine pour régler les différends frontaliers.

Selon nos sources, si les discussions, dans le cadre de cette commission mixte, ne débouchent sur rien, il n'est pas exclu que les deux pays recourent aux Nations unies, pour trancher.

Ce conflit territorial date depuis environ cinquante ans. En 1997, pendant le règne du président Lansana Conté, des militaires guinéens avaient tenté de s'emparer du village. Mais avec la riposte de l'armée ivoirienne, ils ont été obligés de se retirer. Cette zone disputée est très riche en fer et cuivre.

Ads by Google

Copyright © 2013 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.