Fasozine (Ouagadougou)

25 Février 2013

Congo-Kinshasa: L'accord est là, attention aux désaccords!

La communauté internationale est désormais disposée à accompagner la République démocratique du Congo (RDC) à ramener la paix et la stabilité dans la partie Est de son territoire. C'est du moins ce qui ressort de l'esprit et de la lettre de l'accord-cadre intervenu ce dimanche 24 février à Addis-Abeba en Ethiopie.

Pour la première fois, un consensus pour le moins «historique» se dégage en vue d'une pacification concertée de la poudrière qu'est devenue le Nord-Kivu. Témoin et acteur de l'événement, Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU) n'a pas manqué d'y voir le «début d'une approche globale».

Mais le point majeur de cet accord reste l'interdiction faite aux pays extérieurs d'apporter un soutien quelconque aux mouvements rebelles qui écument le Nord-Kivu. Une manière de jeter une pierre dans le jardin du Rwanda et de l'Ouganda, deux pays voisins accusés de servir de bases arrières et de renforts au Mouvement du 23-mars (M-23).

La présence de ces deux Etats, avec 8 autres de la sous-région, lors de la signature de cet accord, fonde au moins l'espoir de les voir soutenir la communauté internationale dans la tâche, ô combien difficile d'appui à la RDC pour le retour à la normale à l'Est.

Certes, les défis semblent énormes. Mais ils se résument essentiellement au retour de l'administration publique dans la région et à la protection des droits humains.

Toutefois, tous les efforts que Kinshasa s'engage à faire resteront vains tant que la question de la gestion des importantes ressources minières dont regorge la région ne sera pas résolue.

Ses voisins rwandais et ougandais ont aussi intérêt à l'aider à résoudre définitivement ce problème, gage de la stabilité et de la paix dans la sous-région.

Question: comment calmer les appétits voraces des uns et des autres qui n'ont jamais caché leur convoitise pour les immenses richesses du sous sol congolais? Et revoilà les désaccords sur le sujet.

Ads by Google

Copyright © 2013 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.