La Tribune (Algiers)

25 Février 2013

Afrique du Nord: L'entrepreneuriat féminin face aux mutations régionales et internationales

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé, hier à Alger, à inscrire la stratégie de l'entrepreneuriat féminin dans le nouveau contexte régional et international.

Une stratégie vers laquelle doivent, selon le chef de l'Etat, converger les travaux du 4e congrès de l'Organisation de la femme arabe (OFA), en cette conjoncture «où le monde arabe connaît de profondes mutations tendant à relever le défi économique et à lutter contre le chômage, qui touche en premier lieu la femme», a-t-il souligné dans une allocution lue en son nom par Mohamed Ali Boughazi, conseiller à la présidence de la République, devant les participants aux travaux du congrès.

Le président de la République, qui a mis l'accent sur l'étape majeure «hautement significative» franchit aujourd'hui par la femme arabe, en investissant dans les domaines économique et technologique et en réalisant des acquis sociopolitiques, a, de ce fait, indiqué qu'aujourd'hui «nous pouvons attester de la capacité de la femme arabe à transcender les difficultés et autres entraves rencontrées».

Le chef de l'Etat n'a pas manqué de mettre également en évidence la contribution de la femme algérienne à l'ensemble des secteurs de production et des services.

Et l'Algérie, selon lui, a toujours été à l'avant-garde des efforts pour permettre à la femme de retrouver la place qui lui sied et de renouer avec son rôle prépondérant dans la société, sur tous les fronts et à tous les niveaux.

Et d'ajouter que le pays a réuni tous les moyens et pris toutes les dispositions dans le but de parachever le processus de promotion de la femme.

En témoignent, les lois qui ont permis d'augmenter la participation de la femme à la vie politique, avec 31,81% à l'Assemblée populaire nationale (APN) lors des dernières élections législatives 2012.

D'autre part, les programmes et mécanismes mis en place par l'Etat pour faciliter l'accession de la femme à l'entrepreneuriat et à l'encourager au travail, à la production et à l'investissement dans tous les secteurs, ont permis, selon le président Bouteflika, la création de 2 951 microentreprises par les femmes grâce à l'appui de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (Ansej) en 2011.

Et dans le cadre des microcrédits, 451 608 projets ont été financés jusqu'à fin 2012, dont 273 504 en direction des femmes, soit un taux de 61%.

Le chef de l'Etat a qualifié la réussite de la femme arabe, en particulier la femme algérienne de «message fort» au monde entier quant aux «perspectives prometteuses qui se dessinent pour l'avenir des femmes arabes».

Pour sa part, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, Mme Souad Bendjaballah, a souligné la nécessité de relancer le rôle de la femme arabe dans le domaine économique pour relever les défis en vue d'une adéquation avec les changements actuels dans la région.

«Les changements profonds qu'a connus le monde arabe durant ces dernières années dans le domaine économique ont mis l'accent sur l'importance de mobiliser toutes les potentialités et de redoubler d'efforts pour aplanir les obstacles et réaliser le développement durable», a indiqué Mme Bendjaballah.

«Le rôle de la femme est plus qu'indispensable dans le domaine de la production, de l'entrepreneuriat et des affaires, d'autant plus qu'elle s'est affirmée dans plus d'un domaine et a investi les secteurs des technologies nouvelles et des économies de la société du savoir», ajoutera-t-elle.

L'Algérie abrite depuis lundi et jusqu'à mercredi, le 4e congrès de l'OFA consacré à l'entrepreneuriat et au management féminins dans le monde arabe et placé sous le thème «Leadershipet développement».

Services, industrie et agriculture polarisent l'intérêt

Les recherches et études mentionnées dans le rapport régional de l'OFA, ont révélé que les projets en direction de la femme arabe se répartissent sur quatre principaux domaines.

Il s'agit en l'occurrence des services avec 42,6%, de l'industrie avec 22,2%, de l'agriculture avec 18,1% et d'autres projets avec 17,2%.

Cependant, la périodicité de ces projets diffère d'un pays à l'autre même si dans leur ensemble, ces derniers restent récurrents avec un taux de 48,6%, avec des disparités entre les pays et les différents secteurs.

Le Bouclier de l'OFA décerné au président Bouteflika

L'Organisation de la femme arabe (OFA) a décerné, hier à Alger, au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le Bouclier de l'organisation en signe de reconnaissance et de considération pour ses efforts en faveur de la promotion du travail de la femme arabe.

Mohamed Ali Boughazi, conseiller à la présidence de la République, a reçu le Bouclier à l'occasion de la tenue du 4e congrès de l'OFA.

Ads by Google

Copyright © 2013 La Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.