Le Conseil d'administration de la BAD à Abidjan

SPONSOR WIRE

En recevant les administrateurs et des membres de la haute direction de la Banque africaine de développement (BAD) ce 26 février à Abidjan, le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a exprimé la joie du gouvernement ivoirien d'accueillir la délégation : « C'est un signal fort pour la Côte d'Ivoire, au moment où se dessine la perspective du retour de l'institution à son siège à Abidjan. Mais, au-delà de la symbolique, c'est l'occasion de renforcer notre coopération », a-t-il souligné.

Au nom de ses collègues, Mohamed Mahroug, doyen des administrateurs de la BAD, a salué les progrès accomplis par la Côte d' Ivoire, en matière notamment de sécurité et de relance économique. Il a dit l'espoir que nourrit la BAD de voir la Côte d' Ivoire retrouver son rôle de leader sous-régional d'avant crise.

Les administrateurs ont ensuite visité le siège de la BAD en cours de rénovation et les locaux mis à la disposition de l'institution pour abriter des bureaux dès que la feuille de route du retour à Abidjan sera approuvée par le Conseil des gouverneurs, qui se réunira en mai 2013 à Marrakech. Ils ont également visité le patrimoine immobilier de la BAD, dont la Cité, les villas ainsi que les infrastructures scolaires (lycées et collèges).

Les visites ont été ponctuées d'exposés suivis d'échanges fructueux, qui ont permis aux administrateurs de se faire une idée sur les progrès accomplis, tant par la Côte d'Ivoire que par la BAD. D'autres rencontres sont prévues en vue d'élargir les consultations, afin que les interventions du Groupe de la BAD aient le plus grand impact possible sur le terrain.

Contact

Magatte Wade

Copyright © 2013 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.