Radio Okapi (Kinshasa)

27 Février 2013

Congo-Kinshasa: Violents combats entre FARDC et la milice APCLS à Kitshanga

Des violents combats opposent depuis tôt ce matin les Forces armées de la RDC (FARDC) aux miliciens de l'Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) à Kitshanga (80 km à l'ouest de Goma), dans le territoire de Rutshuru.

Ces combats viennent d'occasionner le déplacement des populations de Kitshanga. Certaines d'entre elles ont trouvé refuge à la base de la Monusco.

Des détonations d'arme lourde et légère sont entendues depuis 5 heures du matin de ce mercredi à Kitshanga. Les FARDC sont engagées dans des combats contre les Maï Maï de l'APCLS, a indiqué un notable dans la région joint dans la matinée.

Des sources locales affirment que les miliciens ont tenté, dès l'aube, une attaque contre le camp de déplacés de Kayé qui héberge des réfugiés congolais de retour du Rwanda.

Les miliciens accusent ces retournés, qui seraient armés de fusils, d'avoir assassiné un de leurs responsables mardi soir au quartier Mberere. D'après les mêmes sources, les FARDC se seraient interposées. C'est ce qui a déclenché ces affrontements.

« Le combat est rude. Plusieurs maisons sont détruites par des bombes », affirme un témoin joint en milieu de matinée.

De nombreux habitants de Kitshanga restent terrés chez eux. Certains ont pu s'abriter dans la base des casques bleus de la Monusco à Kitshanga.

Selon des sources concordantes, la cohabitation semble difficile, depuis le début de l'année, entre les FARDC qui contrôlent la partie Ouest de Kitshanga, et les APCLS qui sont à l'Est.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.