28 Février 2013

Congo-Kinshasa: Le président du M23 destitué, dialogue de sourds à Kinshasa

Photo: Al Jazeera English
(Photo d'archives) - Des troupes du M23 à Bunagana 5

Le Mouvement du 23 mars (M23), en rébellion contre le gouvernement de la RDC depuis mai dernier a destitué, mercredi 27 février, le président de la branche politique, Jean-Marie Runiga, qu'il accuse de soutenir le général mutin Bosco Ntaganda.

C'est ce que l'on a appris. Et pendant ce temps à Kinshasa, lors d'une conférence de presse, Lambert Mende, le ministre porte-parole du gouvernement, a tenu à couper court à tous les projets de dialogue national qui fleurissent en ce moment dans la classe politique congolaise.

A la fin de l'année dernière, à deux reprises, le président Kabila a parlé de « concertation ». L'opposition, elle, a fait évoluer le concept vers le « dialogue national ». Chacun y a apporté sa pierre et la chose a pris des proportions considérables, devenant le projet d'une grande rencontre au Congo-Brazzaville sous la médiation de Sassou-Nguesso.

De tout cela, il n'est pas question tient à affirmer le ministre porte-parole Lambert Mende. « Je rappelle qu'il s'agit de concertations. Il faut oublier le dialogue national, c'est déjà dépassé.

Oublier Sun City. Nous n'irons pas à l'étranger pour régler des problèmes alors que notre peuple nous a offert un cadre institutionnel avec la Constitution ». Le président Kabila a déjà initié des rencontres et il proposera une initiative bientôt, assure le ministre.

« Kabila est le problème »

Pour l'opposition il paraît impensable de se passer de médiateur. Selon Jean-Pierre Lisanga, leader des Fac-Opposition, « Kabila est le problème. Le problème dans notre pays c'est lui.

Les élections, la révision de la Constitution... L'auteur, c'est Kabila ! Alors il ne peut pas être le problème et la solution au problème. Nous devons avoir un médiateur ». La concertation ou le dialogue national donnent lieu pour l'heure à un dialogue de sourds.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.