Mali: L'envoi des casques bleus en attente

Photo: Sidwaya
42e Sommet de la Cedeao

Le Conseil de sécurité de l'ONU a demandé au secrétaire général Ban Ki-moon de préparer la mise en place d'une mission de maintien de la paix au Mali et de présenter avant fin mars un rapport sur sa faisabilité. Ces casques bleus doivent prendre le relais des forces françaises et africaines sur le terrain, une fois les combats terminés.

Sur le principe, l'envoi de casques bleus au Mali est acquis, mais personne à l'ONU ne s'avance sur une date. Le Conseil de sécurité devra décider à partir de quel moment la phase des combats est considérée terminée. Il faudra aussi une demande formelle des autorités maliennes. Bamako mettra sans doute des conditions, par exemple que les casques bleus ne se déploient que dans le nord du pays.

Cette mission devrait être composée d'environ 8 000 hommes. La plupart seront Africains, mais des pays européens, comme la Suède, disent être prêts à y contribuer. Une participation française n'est pas envisagée pour l'instant. Les soldats français pourraient plutôt se repositionner dans un pays voisin pour mener des opérations ponctuelles au Mali contre les rebelles islamistes si nécessaire.

Les membres du Conseil se sont également inquiétés de l'absence de progrès dans le processus de réconciliation au Mali. La France a demandé au secrétaire général Ban Ki-moon d'accélérer l'envoi d'observateurs des droits de l'homme pour surveiller les exactions contre les populations arabes et touarègues.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

La CEDEAO souhaite que la MISMA se transforme en mission de paix

42e Sommet de la Cedeao

Le projet de transformer, à terme, les forces africaines de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) en une mission de paix de l'ONU a obtenu le soutien total des ... Read more »