27 Février 2013

Guinée: Plus d'une centaine de blessés lors d'une marche de l'opposition à Conakry

Photo: Aminata.com
Après les exactions qui ont secoué la Guinée, les politiques œuvrent pour le retour d'une paix durable

L'opposition guinéenne a encore mobilisé ce mercredi 27 février des milliers de personnes dans les rues de Conakry pour exiger des élections législatives libres et transparentes dont la date est prévue le 12 mai prochain. Une manifestation qui a connu des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre. Le dernier bilan fait état d'au moins 130 blessés.

Les deux partis se rejettent la responsabilité des affrontements, qui ont toujours lieu au même endroit, devant le siège du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), le parti présidentiel ; c'est dans le quartier de Hamdallaye, fief de l'opposant Cellou Dalein Diallo. Outre ce dernier, tous ou presque étaient présents : Lansana Kouyaté, Kassory Fofana, Mokhtar Diallo, Jean-Marc Telliano, Aboubacar Sylla, Boubacar Barry.

Reportage au coeur de la manifestation, à Conakry

Tous ou presque, dans des propos virulents, ont attaqué la gouvernance Alpha Condé, qu'ils qualifient de « dictature » et de « pouvoir d'exclusion ». Ils réclament, dans leur protestation, des élections législatives libres et transparentes le 12 mai prochain. Sinon, disent-ils, ces élections n'auront pas lieu à la date indiquée.

En réaction, le ministre Albert Damatang Camara, porte-parole du gouvernement, a déclaré à RFI: « C'est pour lever un certain nombre d'incompréhensions, que le chef de l'Etat a invité les leaders politiques à une rencontre lundi prochain au palais présidentiel. Je souhaite qu'à cette occasion la confiance revienne entre les acteurs de cette élection ». « Et si la confiance revient, ajoute le ministre Damatang, la Guinée aura réussi un grand pas. »

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

L'opposition guinéenne appelle au calme

Après les exactions qui ont secoué la Guinée, les politiques œuvrent pour le retour d'une paix durable

Le calme est revenu après les vives tensions survenues en Guinée, suite à la marche de l'opposition. Les acteurs politiques sont en train d’œuvrer pour asseoir une paix ... Read more »