Le Potentiel (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Benoît XVI - « Je ne vous laisserai pas orphelins »

Photo: Wikipedia
(Photo d'archives)- Une église catholique

Le pape Benoît XVI a renoncé officiellement au Siège de Rome, ce jeudi 28 février 2013. Dans son message adressé aux fidèles catholiques et aux hommes de bonne volonté, il a déclaré : « Je ne vous laisserai pas orphelins »

Le lundi 11 février dernier, le souverain pontife Benoît XVI a annoncé à l'Eglise et au monde sa prochaine renonciation au Siège apostolique, à partir du 28 février 2013 à 20 h, en ces termes : « Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l'avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien ».

La renonciation est une possibilité expressément prévue au canon 332 § 2 du code de droit canonique, le cadre juridique selon lequel l'Eglise catholique organise sa vie et son activité, qui fut promulgué par le bienheureux Jean-Paul II en 1983.

À l'occasion de l'Angélus, le dimanche 24 février dernier, devant plus de 200 000 fidèles venus Place Saint-Pierre pour l'écouter et le saluer, le vieux pontife, qui accomplira 86 ans le 16 avril prochain, a de nouveau expliqué le sens de son choix : « Le Seigneur m'appelle à me consacrer encore plus à la prière et à la méditation ... Ceci ne signifie pas abandonner l'Eglise.

Au contraire, si Dieu me demande ceci, c'est justement pour que je puisse continuer à le servir avec le même dévouement et le même amour avec lesquels j'ai cherché à le faire jusqu'ici, mais de façon plus adaptée à mon âge et à mes forces ».

Ci-après, une invitation à la lecture de L'enfance de Jésus, le tout récent livre du pape théologien, qui complète son cycle sur Jésus de Nazareth, dont les deux volumes précédents ont été publiés tour à tour en 2007 et en 2011.

Joseph Ratzinger - Benoît XVI, L'enfance de Jésus, Paris, Flammarion, 2012, 188 pages. (t. o. : Jesus von Nazareth. Die Kindheitsgeschichten)

Il y a quelques mois (novembre 2012) paraissait ce livre du pape théologien Benoît XVI. Il était depuis longtemps annoncé et le public du monde entier l'attendait.

Dans l'avant-propos, Joseph Ratzinger - Benoît XVI parle pourtant de son ouvrage comme d'un « petit livre », où il a « cherché à interpréter, en dialoguant avec les exégètes d'hier et d'aujourd'hui, ce que Matthieu et Luc racontent, au début de leurs Evangiles, sur l'enfance de Jésus » (p. 7).

Or, quand on achève de le lire, on a franchement l'impression d'avoir lu un grand livre, un livre pas comme les autres.

Certes, il est beaucoup moins volumineux que les deux autres tomes sur Jésus de Nazareth, qui l'ont précédé. Le premier, paru en 2007, traitait de la période allant du Baptême au Jourdain à la transfiguration, tandis que le deuxième volume, publié en 2011, abordait la période qui va de l'entrée à Jérusalem à la Résurrection.

De l'aveu de l'auteur, ce troisième titre ne serait pas même vraiment un troisième volume mais il sert seulement de « porte d'entrée » aux deux autres, une sorte d'introduction (cf. Avant-propos, p. 7).

En réalité, il ne leur cède en rien quant à la profondeur de l'analyse. L'enfance de Jésus traduit la même rigueur et le même amour pour la vérité historique, de la part d'un auteur, dont la conviction profonde est que la foi au Dieu incarné ne s'accommode guère d'invention ni de mythe.

« Devant un texte tel que le texte biblique, dont l'ultime et le plus profond auteur, selon notre foi, est Dieu lui-même, la question du rapport du passé avec le présent fait immanquablement partie de l'interprétation elle-même. En cela, le sérieux de la recherche historique n'est en rien diminué, mais augmenté » (Avant-propos, p. 7 - 8).

Au demeurant, ce livre est précisément le livre que ce théologien d'exception a toujours voulu écrire. Il se trouve que c'est le fruit d'un vieux projet.

En effet, déjà dans le premier volume, l'auteur déclarait que le désir de l'écrire est né au temps de sa jeunesse, à partir de la lecture de certains essais sur la figure de Jésus, écrits dans les années 1930 - 40, qui l'avaient alors enthousiasmé.

Ce projet a mûri durant des décennies d'étude et de méditation, au cours desquelles, le futur pape sera fâcheusement témoin d'un important revirement dans l'attitude des chercheurs, quant au traitement des données disponibles sur ce sujet.

Ainsi, une majorité d'exégètes ont de plus en plus mis en cause l'historicité de certains récits des Evangiles et notamment ceux qui concernent l'enfance du Seigneur, jetant le trouble chez bon nombre de fidèles.

« L'enfantement virginal : mythe ou réalité ? » ; « Qui étaient les mages ? » ; « L'étoile »... Voici quelques épigraphes, glanés au sommaire du livre, qui évoquent quelques-uns des problèmes qui ont occupé les chercheurs, ces dernières années.

Joseph Ratzinger - Benoît XVI a donc voulu prendre de front les questions sous-jacentes à cette recherche, moins avec son autorité de souverain pontife qu'avec sa compétence de chercheur.

Dès l'abord, on est frappé de voir comment il montre que la question concernant les origines de Jésus est présente même chez les évangélistes qui, comme Jean, n'ont pas repris les récits de l'enfance.

Ensuite, relevant la place qu'elle occupe dans l'interrogatoire chez Pilate - « D'où es-tu » (Jn 19, 9) - et moyennant une lecture parallèle de certains passages décisifs de l'Ancien Testament, dont Isaïe 7 sur le signe de « la vierge qui conçoit et qui enfante », sur fond de critique historique, l'auteur réussit à donner à cette question l'importance qu'elle a en rapport avec la Personne de Jésus.

Le lecteur attentif ne manquera pas de relever aussi la profondeur exégétique et spirituelle de l'analyse que l'auteur fait de la figure de saint Joseph, l'époux de la Vierge Marie...

A la suite de quoi, marquant son accord avec certains exégètes, comme le Français Jean Daniélou ou encore l'Allemand Klaus Berger, Ratzinger peut conclure : « C'est aussi ma conviction.

Les deux chapitres du récit de l'enfance chez Matthieu ne sont pas une méditation exprimée sous forme d'histoires ; au contraire, Matthieu nous raconte la véritable histoire, qui a été méditée et interprétée théologiquement, et ainsi il nous aide à comprendre plus profondément le mystère de Jésus » (p. 167 - 169).

Il est impressionnant de voir comment le pape Benoît XVI met à contribution sa vaste érudition ainsi que sa grande compétence en matière de critique textuelle et historique.

Il est encore plus admirable de constater son honnêteté d'intellectuel et de croyant, qui ne cherche jamais à forcer les données existantes, ni dans un sens ni dans l'autre. Joseph Ratzinger est un grand théologien, qui ne veut être dupe ni de son originalité ni de sa piété.

D'aucuns voient une sorte de testament spirituel dans ce livre, avec ses trois volumes. Il faut reconnaître que Joseph Ratzinger - Benoît XVI se révèle en quelque sorte dans cet ouvrage sur Jésus de Nazareth. En effet, sous ses dehors placides, on découvre un être ardent, un coeur passionné pour le savoir.

Comment en aurait-il été autrement ? Tour à tour et avec des mots différents, st Augustin et st Anselme l'ont suggéré en leur temps : seul un croyant authentique doublé de la qualité d'un vrai chercheur pouvait s'engager de cette manière si tenace envers la Vérité. Ici, la foi entre en synergie avec la raison.

Comment ne serions-nous pas reconnaissants pour le service incomparable qu'il a ainsi rendu à l'Eglise et à l'humanité toute entière ? Il ne nous reste plus qu'à lire et à relire ce livre.

Maintenant que nous disposons des trois parties de ce grand ouvrage, il serait loisible de les lire, non plus dans l'ordre de leur parution mais selon l'ordre naturel, en commençant par cette « porte d'entrée » pour continuer avec les deux autres volumes.

Voilà qui serait une bonne façon de prendre congé de ce grand pape, qui a guidé courageusement l'Eglise pendant huit années, au cours desquelles les difficultés n'ont pas manqué.

Alors qu'il s'apprête à renoncer à sa charge de successeur de Pierre sur le Siège apostolique de Rome, tout en s'engageant à continuer de servir Dieu et son Eglise par la prière, nous lui disons simplement : Merci de tout coeur, pour l'exceptionnelle clarté des enseignements dispensés à l'Eglise et au monde !

Ads by Google

Copyright © 2013 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Vatican - Benoît XVI quitte le Trône de Saint-Pierre

(Photo d'archives)- Une église catholique

Journée historique au Vatican, le Pape Benoît XVI abdique laissant à son successeur, à qui il a promis "obéissance inconditionnelle", la charge de reprendre en main une ... Read more »