4 Mars 2013

La BAD et la BIDC signent un accord de don d'assistance technique de 950 000 dollars

SPONSOR WIRE

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) ont signé un accord pour un don de 950 000 dollars, destiné à renforcer les capacités institutionnelles de la BIDC. La cérémonie de signature, qui s'est tenue lors de l'inauguration du bureau national de la BAD au Togo, était co-présidée par Serge N'Guessan, représentant résident de la BAD au Togo et Bashir Ifo, président de la BIDC.

Ce don, octroyé par le Fonds d'assistance au secteur privé africain (FAPA), alimenté par le gouvernement du Japon, la Banque africaine de développement, la Banque autrichienne de développement et le gouvernement de l'Autriche, financera un programme d'appui institutionnel qui permettra à la BIDC de mettre en oeuvre les procédures et la stratégie pour ses opérations dans le secteur privé, en vue de renforcer son capital humain et d'augmenter sa mobilisation des ressources. Ce don s'inscrit dans un vaste programme d'assistance technique, financé conjointement avec l'Agence française de développement (AFD), qui a accordé un don de 500 000 euros à la BIDC en 2011, pour améliorer son cadre de gestion financière et des risques.

Bashir Ifo s'est félicité de l'excellence de la coopération entre la BAD et la BIDC, et a affirmé que « l'accord de don qui vient d'être signé illustre la vitalité de cette coopération qui permettra à la BIDC de s'engager dans un programme de renforcement de ses opérations dans le secteur privé dans la région ». Et d'ajouter : « ce don contribuera à optimiser les capacités de gestion de la BIDC, grâce auxquelles elle sera en mesure de se placer à un niveau de performance favorable et pérenne. »

Dans son allocution, lors de la cérémonie de signature, M. N'Guessan a remercié les gouvernements et les peuples japonais et autrichien pour leur contribution au développement du secteur privé sur le continent africain. M. N'Guessan a déclaré : « Cette assistance permettra à la BIDC d'améliorer ses capacités institutionnelles, afin de répondre efficacement aux défis de développement et de promouvoir le secteur privé dans la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest. Le succès de ce programme d'assistance technique ouvrira également la voie à d'autres interventions de la BIDC, une institution qui représente un partenaire essentiel pour la BAD dans l'accomplissement de notre mission commune. »

A travers le fonds FAPA, la BAD a initié un vaste programme de renforcement des capacités institutionnelles des institutions financières de développement, en appuyant plusieurs banques sous-régionales de développement, telles que la Banque ouest africaine de développement (BOAD), La Banque de développement d'Afrique australe et orientale (PTA Bank), La Banque est-africaine de développement (BEAD), la Banque congolaise de l'habitat (BCH), et enfin Shelter Afrique (spécialisée dans le financement de logement en Afrique).

Copyright © 2013 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.