5 Mars 2013

Egypte: Les fonds Moubarak restent gelés en Suisse jusqu'après les législatives

Photo: D. Hakes/The Carter Center
(Photo d'archives) - Une femme participant à un vote, au Caire (Égypte).

Les fonds bloques en Suisse de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak resteront gelés jusqu'après les législatives égyptiennes, prévues en juin, indique lundi le Ministère public de la Confédération (MPC) qui va attendre la fin des élections au moins pour accorder l'entraide judiciaire.

L'Office fédéral de la justice (OFJ) va évaluer la situation en Egypte avec le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) après le scrutin, a indiqué le porte-parole de l'OFJ Folco Galli.

Le MPC a indiqué avoir pris connaissance de cette recommandation et avoir décidé de poursuivre sa suspension des trois entraides judiciaires égyptiennes.

Les élections législatives en Egypte doivent débuter le 22 avril et avoir lieu en quatre phases. Les résultats sont attendus fin juin. Des avoirs du clan Moubarak estimés à 700 millions de francs sont bloqués en Suisse.

Le 12 décembre dernier, le Tribunal pénal fédéral (TPF) avait rendu un arrêt annulant la décision du MPC d'accorder aux autorités égyptiennes le droit d'accès au dossier sans restriction. Le MPC a confirmé mi-janvier cet arrêt en suspendant la restitution au Caire des fonds du régime de Hosni Moubarak.

Ads by Google

Copyright © 2013 Egypt State Information Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.