L'Afrique lutte contre le changement climatique

SPONSOR WIRE

Les 6 et 7 mars 2013, la Banque africaine de développement (BAD) abritera la 4e réunion du conseil de direction du programme « Climat pour le développement en Afrique », dit ClimDev-Afrique, à Tunis.

Cette rencontre de haut niveau marque un tournant dans la lutte contre le changement climatique en Afrique - et, surtout, par l'Afrique : dans la foulée de cette réunion, le fonds spécial ClimDev-Afrique (FSCD), le fonds d'investissement ad hoc destiné à financer la lutte contre le changement climatique sur le continent, sera enfin opérationnel cette année.

Outre la collecte et la diffusion à grande échelle de données fiables sur le climat et son évolution en Afrique, le FSCD financera des actions sur le terrain. A l'heure actuelle, seize (16) projets sont à l'étude dans le cadre du programme Climat pour le développement en Afrique.

Au côté de membres de la haute direction et du personnel de la BAD, y sont attendus une trentaine de participants : représentants de la Commission de l'Union africaine (CUA), de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), des Communautés économiques régionales (CER) en Afrique, ainsi que des donateurs et des organisations de la société civile. Le Conseil de direction est présidé par Madame Tumusiime Rhoda Peace, commissaire à l'économie rurale et à l'agriculture à l'Union africaine.

Initié en 2009, conjointement par la BAD, l'UA et la CEA, ClimDev-Afrique a pu mobiliser en 2012 les fonds nécessaires à son lancement effectif, des fonds provenant de la Suède et des ACP-UE. La BAD s'est vue confier la gestion du FSCD : ClimDev-Afrique est aujourd'hui abrité au sein de sa division OSAN, dédiée à l'agriculture et l'agro-industrie.

Copyright © 2013 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.