La Presse (Tunis)

Tunisie: Une première médicale au CHU Farhat-Hached de Sousse - Succès d'une grossesse

Récemment, une nouvelle technique de congélation des embryons, appelée vitrification des blastocystes, a été instaurée par le Dr Mounir Ajina, professeur agrégé en embryologie et responsable de l'unité de médecine de reproduction du CHU Farhat-Hached de Sousse.

Cette nouvelle technique a été à l'origine du succès d'une grossesse qui a eu lieu récemment chez un couple originaire de Kairouan, ayant une stérilité primaire de 4 ans. Ce couple, comme nous l'a indiqué le Dr Ajina, a bénéficié d'une fécondation assistée avec une culture embryonnaire in vitro jusqu'au stade blastocyste de 5 jours. Les embryons au stade blastocyste ont été vitrifiés et conservés à -196c° dans l'azote liquide et ce, pendant 4 mois.

Par la suite, ces blastocystes ont été dévitrifiés et transférés dans l'utérus de la patiente. 14 jours après le transfert, le blastocyste dévitrifié s'est implanté avec succès dans l'endomètre de l'utérus entraînant une grossesse biologique qui s'est transformée en grossesse évolutive.

Il a indiqué que le succès de cette grossesse revient aussi à la collaboration étroite du Dr Sami Haïdar, professeur agrégé de gynécologie à la maternité du CHU Farhat-Hached de Sousse, qui a préparé l'utérus à la nidation et assuré le transfert intra-utérin du blastocyste. Il a rappelé que les exploits de l'unité de médecine de la reproduction du CHU Farhat Hached de Sousse ont été suivis en exclusivité par le journal La Presse, puisque la première naissance par fécondation assistée a été annoncée en août 2002 sur les colonnes de ce journal.

Il a rappelé aussi que l'unité de médecine de la reproduction en question a reçu le premier prix de recherche relatif à la culture des blastocystes, et ce, au Congrès international de fécondation in vitro qui s'est déroulé au Japon en septembre 2011.

Il a ajouté enfin que, malgré le manque d'équipements et de matériel, cette unité n'a jamais baissé les bras et a réussi récemment la première grossesse d'un embryon cultivé jusqu'au stade blastocyste et vitrifié dans l'azote liquide, laquelle technique n'a même pas commencé à être pratiquée dans certains pays européens et asiatiques.

Ads by Google

Copyright © 2013 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.