Midi Madagasikara (Antananarivo)

30 Mai 2013

Madagascar: Programme Matoy - Améliorer les revenus des paysans de 20 %

Après la clôture du Programme SAHA en 2012, la Coopération Suisse finance le nouveau Programme MATOY (Miara-miasa ho antoky ny Toekarena Ifotony), en faveur du développement économique des territoires à Madagascar. Le lancement officiel au niveau national s'est déroulé hier à l'hôtel Panorama.

Prévu pour une durée de quatre ans, le Programme vise à améliorer de 15 à 20 % les revenus de 25 000 petits producteurs dans les zones rurales et de 30 à 40 % les recettes fiscales des 84 Communes concernées. Dans ce cadre, des activités ont déjà été lancées précédemment au niveau régional comme à Antsirabe, Ambositra et Miandrivazo. D'après les responsables, un budget de 6,4 millions de CHF, soit 15 milliards d'Ariary financé par la Coopération Suisse permettra la réalisation des objectifs. « Les trois ONG Helvetas Swiss Intercooperation, l'Association Intercoopération de Madagascar et l'ONG SAHA se chargeront de mettre en œuvre ce nouveau Programme. Avec l'amélioration des services des collectivités, les résultats attendus concernent l'amélioration des conditions de vie d'un million de personnes, issues majoritairement des familles vulnérables dans les régions d'intervention », a affirmé Feno Andriamanalina, directeur national du Programme Matoy.

Développement local. Cela fait 50 ans que la Coopération Suisse œuvre à Madagascar. Pour cette fois, la promotion du développement économique des territoires sera au bénéfice des régions Amoron'i Mania, Vakinankaratra et de Menabe. En effet, les promoteurs du Programme estiment qu'un développement économique, se traduisant par une évolution positive de l'ensemble des activités économiques, corroborée par une redistribution équitable des valeurs ajoutées permettrait d'aboutir à un essor économique, non seulement dans le territoire concerné, mais également en dehors, grâce à l'effet d'entraînement. « Les expériences de la Coopération Suisse ont montré que l'économie d'un territoire peut se développer rapidement si elle est tirée par des opérateurs économiques ayant une vision de développement durable intégrant les petits producteurs et s'engageant à investir à un esprit gagnant-gagnant et d'équité. L'engagement de ces opérateurs peut inciter et mobiliser les autres acteurs de l'économie à se mobiliser pour renforcer les chaînes de valeur. Ce système permettra de personnaliser les petits producteurs et d'améliorer leurs accès au marché », a soutenu le directeur national de MATOY.

Ads by Google

Copyright © 2013 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.