Libération (Casablanca)

3 Juin 2013

Maroc: Coup d'envoi d'une campagne contre le blocus imposé dans les camps de Lahmada

Le coup d'envoi d'une campagne internationale pour lever le blocus imposé aux enfants et aux femmes détenus dans les camps de Tindouf, a été donné, samedi à Casablanca.

Cette manifestation est organisée par l'Association de la coalition nationale pour la parité et l'Association «Moultaka Al Mouwaten» sous le thème «Levez le blocus imposé aux enfants et aux femmes détenus dans les camps de Tindouf».

S'exprimant à cette occasion, la présidente de la Coalition nationale pour la parité, Khadija Manfalouti a souligné que cette campagne s'inscrit dans le cadre de la diplomatie parallèle, complémentaire à la diplomatie officielle pour la défense de l'intégrité territoriale du Royaume. Et d'ajouter que cette campagne qui sillonnera, dans une première étape, la Turquie, la France et la Belgique, est inspirée par la situation désastreuse des femmes et des enfants séquestrés dans les camps de Tindouf et qui endurent les affres d'une vie sans dignité.

Mme Manfalouti a fait savoir que l'accent sera mis sur la souffrance des femmes et des enfants dans les camps de Tindouf, mais aussi sur les acquis du Maroc en matière de protection et de promotion des droits des femmes et des enfants.

Elle a, à cet égard, mis en exergue la réforme de certaines lois concernant les enfants et les femmes au Maroc (Code de la famille, Code du travail et Code de la nationalité), ainsi que la création notamment de cellules d'écoute et de prise en charge des femmes victimes de violence mises en place au sein des tribunaux, commissariats de police et hôpitaux.

Ads by Google

Copyright © 2013 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.