Notre Voie (Abidjan)

Cote d'Ivoire: Commission administrative de conciliation - Les membres officiellement installés

Les trois membres de la Commission administrative de conciliation (Cac) ont été officiellement investis au cours d'une cérémonie qui s'est tenue, hier, à l'auditorium de l'immeuble Sciam. Il s'agit de Dah Kouyaté Ursuline, Adou Flore Marcelle, et Blé Saki Irène.

Selon le directeur des marchés publics, Coulibaly Yacouba, la Cac est un organe administratif consultatif chargé d'assurer la régulation du système des marchés publics. Notamment en ce qui concerne l'intervention des acteurs internes à l'administration. " Sa mission et de régler les différends ou litiges internes à l'administration nés dans les phases de passation, d'exécution, de règlement et de contrôle des marchés, de prononcer des sanctions aux infractions commises par les agents publics, conformément aux dispositions du code des marchés publics ", a-t-il expliqué.

Pour le conseiller spécial Ouattara Brahima, représentant la ministre auprès du Premier ministre en charge de l'Economie et des Finances, la Cac est une structure utile à la pratique de la bonne gouvernance. " Le fait qu'elle ne soit composée que de femmes augure d'une bonne gestion des contentieux ", a-t-il soutenu.

La présidente de la commission, Dah Kouyaté, a rassuré de la disponibilité des membres et de la rigueur dont les dossiers seront traités.

Il convient de noter que toute autorité administrative intervenant dans une procédure de passation, d'approbation, d'exécution ou de contrôle des marchés publics peut saisir la Cac. Les décisions de la commission sont arrêtées par consensus dans un délai de sept jours.

Ads by Google

Copyright © 2013 Notre Voie. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.