L'Express de Madagascar (Antananarivo)

9 Septembre 2013

Madagascar: CENI-T - Béatrice Atallah garde confiance

La présidente de la CENI-T a confiance en la concrétisation du processus électoral. Un processus dont l'organisation entre dans sa dernière ligne droite.

Droit au but. Malgré les attaques d'une partie des acteurs politiques sur le côté organisationnel des élections, la Commission électorale indépendante pour la Transition (CENI-T) ne chavire pas et maintient le cap sur la réalisation des objectifs de préparation technique des élections en prévision de la date du 25 octobre, première échéance des scrutins.

Lors d'une interview accordée à Radio France internationale (RFI) hier, Béatrice Atallah, présidente de la CENI-T, a réitéré sa confiance inébranlable en la concrétisation des élections. « Les malgaches souhaitent voter depuis longtemps pour sortir de la crise », a-t-elle déclaré, en réponse à la question de Marie Audran, journaliste de RFI. La présidente de l'organe en charge de l'organisation technique des scrutins ne semble pas tenir compte des détracteurs qui appellent à un nouveau report des votes.

L'obstacle politique dû à la liste des candidats à la présidentielle a contraint la

CENI-T à réviser le calendrier électoral et à repousser le premier tour de la course à la magistrature suprême au 25 octobre, et le second tour au 20 décembre. La sortie d'une nouvelle liste des prétendants à Ambohitsorohitra a débloqué le processus. Pour respecter les nouvelles dates prévues, la Commission électorale accélère ainsi sa préparation technique. Un empressement qui n'est pas pour plaire à tous les acteurs politiques malgaches.

Phase finale

Les détracteurs ne sont pas avares de critiques à l'encontre de la préparation technique des élections.

Les questions du bulletin unique et de l'éducation électorale, ainsi que la liste électorale, sont particulièrement pointées du doigt. « Il n'y a pas de risque de retard dans l'impression des bulletins uniques...Je m'envolerai pour l'Afrique du Sud la semaine prochaine pour suivre le déroulement de l'impression des bulletins de vote », a affirmé la présidente de la CENI-T sur les ondes de RFI hier.

En ce qui concerne l'éducation électorale, notamment sur l'utilisation du bulletin unique, Béatrice Atallah a soutenu lors d'un entretien, le 3 septembre à Alarobia, que « les spécimens qui seront attribués aux candidats et les prototypes destinés aux organisations de la société civile, pour l'éducation électorale à l'utilisation du bulletin unique ont été imprimés à Copenhague, et seront livrés incessamment ». Quant à la liste des électeurs, la présidente de la CENI-T a déclaré que la liste définitive serait bouclée le 19 septembre. La CENI-T entre ainsi dans la phase finale de la préparation technique des élections. La sensibilisation électorale démarrera la semaine prochaine.

À quelques jours du début des propagandes, des voix commencent à s'élever à l'encontre de la configuration politique des élections. « Les élections sont politiques avant d'être techniques », se plaît à rappeler la présidente de l'organe en charge de la préparation technique des scrutins.

Malgré les appels au report et au boycott, l'entier soutien de la communauté internationale et « la résignation » de certains des ténors des acteurs politiques malgaches, semblent dégager le chemin de la concrétisation des élections. Ce qui pourrait être la raison de la confiance affichée par Béatrice Atallah.

Ads by Google

Copyright © 2013 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.