L'Express (Port Louis)

Ile Maurice: Agression d'un Mauricien à Kuala Lumpur - Un jeune de 20 ans arrêté

Il revenait d'Australie, où il avait rendu visite à ses parents en compagnie de son épouse. Mais avant de rentrer à Maurice, Bhishma Sharma Digpaul, 38 ans, a fait un détour à Kuala Lumpur. Où il a été mortellement poignardé devant l'hôtel où il logeait. La police malaisienne a déjà procédé à l'arrestation d'un jeune âgé d'une vingtaine d'années.

Pourquoi Bhishma Sharma Digpaul, que ses proches surnommaient Pankaj, a-t-il été mortellement poignardé ? Que s'est-il passé exactement ? Autant de questions taraudent la famille Digpaul à Candos depuis qu'elle a appris, la mort de ce dernier.

Âgée de 38 ans, la victime travaillait à son compte, revenait d'un voyage en Australie en compagnie de son épouse. Toutefois, avant de rentrer à Maurice, l'homme d'affaires avait choisi de transiter par Kuala Lumpur. Mais il a été mortellement poignardé devant l'hôtel où il logeait.

La police malaisienne a, de son côté, déjà arrêté un suspect dans le cadre de cette affaire. Selon l'édition en ligne du Star Online, ce lundi 7 octobre, un jeune âgé d'une vingtaine d'années a été arrêté pour aider les limiers dans le cadre de cette agression survenue à quatre heures du matin, vendredi.

Les premiers recoupements d'informations indiquent que Pankaj Digpaul aurait été attaqué par cinq hommes qui l'accusaient d'avoir voulu aborder une femme dans un pub. Et c'est le petit ami de celle-ci qui a été, pour l'heure, arrêté par les enquêteurs.

C'est ce que rapporte également le site internet malaisien, theSundaily, dans son édition de ce lundi 7 octobre. Le site d'information souligne que le Mauricien gisait dans une mare de sang près du Sheraton Hotel lorsqu'il a été dépêché à l'hôpital de Kuala Lumpur. Mais il est mort cinq heures plus tard, poignardé à huit reprises dans le dos. L'arme tranchant avait percé ses poumons...

Le ministère des Affaires étrangères a déjà entamé des démarches en vue de rapatrier le corps de la victime à Maurice. La dépouille de Pankaj Digpaul arrivera au pays demain mardi 8 octobre, aux alentours de 19 heures. Ses parents devaient aussi rapidement regagner le pays.

«Ses parents vivent en Australie depuis plusieurs années ainsi que sa sœur. D'ailleurs, c'est pour cette raison qu'il faisait souvent le déplacement pour leur rendre visite. Il s'était marié depuis deux ans avec une doctoresse qui pratique à l'hôpital de Flacq. Sa femme et lui n'avaient pas d'enfants», confie Anil Digpaul, l'oncle de la victime.

Ads by Google

Copyright © 2013 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.