Fasozine (Ouagadougou)

5 Janvier 2014

Burkina Faso: CDP - Roch, Salif Diallo, le Larlé Naaba, et Cie claquent la porte

Photo: L'Observateur Paalga
CDP : Roch, Salif, Simon… quittent le navire

Des militants, et pas des moindres, ont démissionné du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Il s'agit essentiellement d'anciens pontes du parti au pouvoir, mis à l'écart des cercles de décision et confinés dans des rôles de conseillers. Tous ont été écartés de la direction du parti lors du cinquième congrès du CDP, en mars 2012. Roch Marc Christian Kaboré, Salif Diallo, le Larlé Naba Tigré, à l'état civil Victor Tiendrébéogo, Clément Sawadogo et bien d'autres ont donc claqué la porte du parti présidentiel.

Ils auraient, à leurs côtés, Simon Compaoré, l'ancien maire de Ouagadougou et Juliette Bonkoungou, ancien ambassadeur du Burkina Faso au Canada. De source bien informée, ils vont désormais grossir les rangs de l'opposition, regroupés sous la bannière d'un nouveau parti politique.

La démission du Laarlé Naaba Tigré, député du parti majoritaire, que l'on dit très proche de Roch Marc Christian Kaboré -mais aussi de François Compaoré, frère cadet et conseiller du chef de l'Etat-, fait sans doute symbole. Cependant, ce n'est pas certain que le ministre du Mogho Naaba, l'empereur des Mossé, ait obtenu l'adhésion des autres chefs coutumiers, selon les bruits qui ont filtré de la réunion qu'il a eue avec nombre d'entre eux à son palais, ces jours ci.

Salif Diallo, lui aurait été reçu par Blaise Compaoré ces derniers jours de 2013. Quant à Juliette Bonkoungou que nous avons pu joindre au téléphone, elle n'a pas voulu parler de sa démission. Elle donnait le biberon à sa petite fille et a promis parler de tout ça avec nous... après.

Une chose est certaine, ces démissions et la création d'un parti par les «retraités» du parti au pouvoir, qui alimentaient depuis belle lurette les rumeurs donnent un nouveau tournant à l'actualité politique en ce début d'année. 2014, année considérée comme celle de l'ébullition politique au Burkina tiendra donc bien ses promesses. En tout cas, les couleurs sont annoncées par ces grosses légumes qui quittent le jardin du CDP.

Questions: auront-ils les moyens financiers et surtout le mental nécessaires pour militer de l'autre côté, habitués qu'ils étaient au fauteuil moelleux du pouvoir? Après avoir vaincu l'étape de la démission, Roch Marc Christian Kaboré ou Salif Diallo, seront-ils en mesure d'affronter Blaise Compaoré? Ont-ils le temps nécessaire pour affiner leurs stratégies de lutte, si tant est qu'ils sont pour le changement?

La puissante machine qu'ils mettront désormais en marche sera-t-elle au service de Zéphirin Diabré, l'actuel chef de l'opposition ou l'écrasera-t-elle dans un duel fratricide d'opposants? Surtout que la nouvelle loi ne faisant plus obligation aux partis d'opposition de faire allégeance au chef de file de l'opposition. Wait and see!

Ads by Google

Copyright © 2014 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Démission groupée au sein du parti présidentiel au Burkina Faso

CDP : Roch, Salif, Simon… quittent le navire

On annonçait la création imminente d'un nouveau parti par d'anciens ténors du CDP. Si pour le moment on n'en est pas là, la démission ... Read more »