Sidwaya (Ouagadougou)

Burkina Faso: Montée des couleurs dans les administrations publiques - Le ministère des Affaires étrangères donne le ton

Le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale a procédé, le lundi 06 janvier 2014, à la première montée des couleurs nationales dans son enceinte, en application d'une décision gouvernementale.

Conformément aux délibérations du conseil des ministres, en sa séance du 27 novembre 2013, instituant une montée des couleurs nationales dans les administrations publiques, une fois par mois, pour compter du 1er janvier 2014, la première montée des couleurs au Ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale (MAECR), a eu lieu, le lundi 6 janvier dans l'enceinte du département. C'est sur le coup de 7 heures 00 minutes que l'ensemble du personnel administratif s'est réuni autour du drapeau national pour entonner l'hymne national, avant d'entamer le début du service. Par cet acte, les responsables du département disent respecter la décision gouvernementale.

Selon le directeur de cabinet du Ministre des affaires étrangères et de la coopération régionale, Adama Compaoré, cette montée des couleurs se fera le premier lundi de chaque mois. Pour lui, le drapeau est le symbole de l'unité nationale et chanter le Ditanyè ensemble, renforce la cohésion sociale et administrative. « C'est une très bonne habitude que nous avions perdue et l'avoir retrouvée est d'une importance capitale pour notre nation », a ajouté M. Compaoré.

Ads by Google

Copyright © 2014 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.