Télégramme228 (Lomé)

28 Janvier 2014

Togo: « Agapè » édition 2014 à l'Eglise ECITSE de Davié - Des dons en nature et en espèce octroyés à des fidèles chrétiens

« L'amour pour Christ » ou « Agapè », édition 2014, pour la deuxième année consécutive a été célébrée au cours des prières des dimanches 12 et 19 janvier derniers par les fidèles de l'Eglise Clinique Immanuel Temple du Saint Esprit (ECITSE), située dans les périmètres sud-ouest du poste de péage de Davié dans la préfecture de Zio.

« Agapè » selon le dictionnaire Petit Robert signifie « amour », et à l'origine « un repas en commun des premiers chrétiens », est aujourd'hui une manifestation d'amour inconditionnel et désintéressé, l'amour pour l'amour à travers un acte de charité qui se perpétue à l'ECITSE au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Une occasion au cours de laquelle, des fidèles en Christ offrent des biens de grandes valeurs aux pauvres et démunis. Selon l'initiateur de cette tradition annuelle, le Prophète et intendant général de l'ECITSE, Maranatha Mashia'h, elle est instaurée sous la conduite éclairée du Seigneur Jésus-Christ.

Elle a permis en cette année 2014 à des veuves et orphelins ainsi qu'à de nombreuses personnes vulnérables de bénéficier des biens matériels et financiers offerts librement et sans contrainte en sacrifice pour Christ. Le tout estimé à une vingtaine de millions de francs CFA, et levé séance tenante.

Au nombre des bénéficiaires bénis, la veuve Palanga Mazalo Esther épouse Gbogbo, mère de quatre enfants et membre de l'ECITSE depuis 3 ans a reçu une neuve voiture de marque Toyota Avensis avec un mois d'assurance CEDEAO.

Les jeunes Gnaro Mazamaésso et Bodoma Tchilabalo, orphelins de père et mère ont reçu chacun une moto ; l'étudiante Alaza un ordinateur portable pour ses études. Autres présents, des terrains ont été attribués à des veuves et personnes âgées comme la veuve Bouli N'Dah un demi lot de terrain à Légbassito, Mma de Koko un lot à Togblékopé et biens d'autres veuves avec des lots similaires.

Des fonds en espèce étaient également dans le lot des biens destinés aux personnes vulnérables. Ainsi, la somme d'un million deux cent mille (1.200.000) F CFA est allée à la veuve Gaté Akoko pour mener une activité génératrice de revenus, tout comme divers lots en numéraire ont été offerts à d'autres.

Autre acte spécial pour clore ce volet numéraire posé par anticipation le 05 janvier par le Prophète du Christ Maranatha Mashia'h, une enveloppe de deux millions soixante mille (2.060.000) F CFA déboursée et remise publiquement pour payer les frais de scolarité de 21 jeunes filles et garçons togolais, sans soutien, des enseignements primaire, secondaire et universitaire de Lomé et Kara.

Pour les bénéficiaires de ce geste profond d'amour inattendu qui a transformé leur vie, ils ont vivement exprimé leurs émotions par des pleurs de joie et très surpris du choix porté sur leurs modestes personnes à jouir du droit de propriété des biens ainsi libérés en leur faveur par des frères et sœurs « chrétiens d'actes et non de paroles », avant de proclamer solennellement que Jésus-Christ est véritablement « l'époux des veuves et le père des orphelins et démunis ».

Très respectueux du crédo sacro-saint selon lequel « Dieu est amour et sans amour il est impossible de plaire à Dieu », l'intendant général de l'ECITSE a tristement déploré qu'aujourd'hui bon nombre d'églises se créent tout juste pour arnaquer les paisibles citoyens qu'il invite désormais à la prudence et à la vigilance. D'autres églises encore, selon lui, passent plus leur temps à tirer à boulet rouge sur des pasteurs en traitant les uns et les autres de faux.

Alors, se demande-t-il : « Où est le vrai dans toi qui traite les autres de faux ? » Et le Prophète du Christ Maranatha Mashia'h de poursuivre : « Montre-moi ta foi sans les actes, et je te montrerai ma foi en Christ avec des actes, et le temps jugera qui est vrai et qui est faux ! Il est temps que les hommes de Dieu changent pour le meilleur.

Une église n'est pas une société SARL ou S.A. qui produit de l'argent, mais le corps de Christ. Et toi qui juge, vas-tu décider à nous montrer de quel Jésus-Christ tu nous parles ? Le mien est celui qui change les vies, ... et toi ? La Bible, ne dit-elle pas, que c'est par leurs fruits que nous les reconnaitrons (Matthieu 7 :16) ? »

L'intendant général, Maranatha Mashia'h, pour finir, a remercié tous les généreux bienfaiteurs pour leur témoignage d'amour à Christ, avec l'espoir que cette célébration de l'Agapè à l'ECITSE très promettant d'une vision fructueuse de vie chrétienne à l'horizon puisse inspirer beaucoup plus de chrétiens à s'engager dans les années à venir dans l'œuvre de charité pour changer de près ou de loin la vie des pauvres et démunis au nom du Seigneur Jésus-Christ pour la Gloire de Dieu.

Ads by Google

Copyright © 2014 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.