Congo-Kinshasa: CAN U23 - La réhabilitation des stades va coûter 200 millions USD

230 millions USD. C'est ce que coûtera à la République démocratique du Congo l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 (Can U23) .

La réhabilitation des infrastructures consomme la majeure partie de ce budget. Il est prévu entre autres, 200 millions de dollars américains pour les travaux sur les stades Cardinal Malula, Vélodrome de Kintambo (Kinshasa), Fréderic Kibassa Maliba, le stade Lupopo (Lubumbashi) et le stade des Martyrs de Kinshasa.

« Il faudra réhabiliter la tribune d'honneur et poser des sièges dans les gradins. Moderniser les tribunes, les vestiaires et, surtout assainir les alentours du stade des Martyrs», a indiqué sur Radio Okapi, Barthelemy Okito, coordinateur adjoint du comité d'organisation de la compétition.

L'Afrique a finalement compris que le développement de son sport roi passe par la modernisation de ses infrastructures dont les stades. Le continent ne compte aucun stade dans le Top 10 des plus grands stades au monde,malgré un partenariat avec la Chine dans ce domaine.

Selon une étude de Kurt Salmon, les nouveaux stades africains doivent répondre aux besoins de sécurité, assurer une meilleure diffusion des matchs et tenir compte des contraintes locales et climatiques.

Ads by Google

Copyright © 2014 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.