Cameroon Tribune (Yaoundé)

Cameroun: La scolarisation de la jeune fille préoccupe l'Unicef

Le sujet était au cœur d'une rencontre entre le ministre Yousssouf Adidja Alim et le représentant résident de l'organisation au Cameroun.

Félicité Tchibindat, représentant résident de l'Unicef au Cameroun était tout sourire au sortir de l'audience que lui a accordée le ministre de l'Education de base (Minedub), Youssouf Adidja Alim mercredi 6 février dernier. Preuve que l'entretien a été riche, voire fructueux. En poste au Cameroun depuis deux mois, la diplomate dit être venue s'enquérir de la situation de l'éducation des minorités et de la jeune fille.

La visite de Félicité Tchibindat rentre dans le cadre de sa tournée de prise de contact. « C'était une discussion franche. Nous avons parlé de notre partenariat, que nous voulons centrer sur la qualité de l'éducation elle-même et celle des minorités telles que les maka et les bororo et notamment de la jeune fille », a-t-elle déclaré.

Quatre heures d'intenses échanges avec le ministre Youssouf Adidja Alim et ses proches collaborateurs ont permis de fixer le cap de la coopération entre les deux institutions. D'après la diplomate, il s'agira de mettre un accent sur les zones où il y a beaucoup de disparité. La priorité dans la coopération Minedub-Unicef sera donc faite à l'accès des filles à l'éducation. Par ailleurs la qualité des enseignements et même le niveau des enseignants constitueront aussi un centre d'intérêt. Car : « Il y a de nombreux élèves qui finissent le cycle primaire sans avoir bien maîtrisé la lecture et l'écriture », a déploré Félicité Tchibindat.

Ads by Google

Copyright © 2014 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.