Le Pays (Ouagadougou)

21 Février 2014

Burkina Faso: FESPHO 2014 - un festival pour valoriser le métier de photographe de presse

Dans le cadre de l'organisation de la première édition du Festival de photojournalisme de Ouagadougou (FESPHO), prévue du 25 au 27 février 2014, le groupe de presse « Le Décentreur » a rencontré ses confrères de la presse le 18 février 2014, au Centre de presse Norbert Zongo, à Ouagadougou. Au cours de la rencontre, il a été question, pour les organisateurs, de présenter le festival aux journalistes présents.

Replacer le photographe de presse au cœur de la pratique journalistique, c'est l'objectif visé par « Le Décentreur » à travers l'organisation de la première édition du Festival de photojournalisme de Ouagadougou (FESPHO). Prévue pour se tenir à l'Institut français de Ouagadougou, du 25 au 27 février 2014, cette première édition du FESPHO est placée sous le parrainage de Béatrice Damiba, présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC).

Selon Moussa Sawadogo, délégué général du FESPHO, le photographe de presse occupe rarement la place qui lui revient de droit au sein des rédactions. « La mission sociale du journaliste a toujours été posée comme une question fondamentale tandis que celle du photographe de presse a souvent été occultée, bien que le photographe de presse soit aussi journaliste », a-t-il expliqué.

De l'avis des organisateurs du FESPHO, le festival est né afin de donner au photographe de presse toute sa place au sein de la profession journalistique. Pour Aristide Ouédraogo, commissaire chargé de l'exposition du FESPHO, il faut donner au photographe de presse les mêmes capacités pour être un bon journaliste en termes d'éthique et de déontologie, en termes de renforcement des compétences, d'où ce festival.

« Le photographe de presse est un journaliste »

Durant le FESPHO, 17 photographes exposeront leurs chefs-d'œuvre. Un concours désignera les trois meilleures photos parmi les 40 en compétition, et ces dernières seront primées. De même, des séances de formation, de débats et d'échanges sur des sujets d'actualité qui interpellent le photographe de presse sont prévues.

Le Festival de photojournalisme de Ouagadougou est une initiative de Moussa Sawadogo, journaliste et chercheur burkinabè, et d'Aristide Ouédraogo, photographe au groupe de presse les Editions « Le Pays ». Pour ces derniers, le festival vise à placer le photojournaliste au cœur de la pratique journalistique, à renforcer sans cesse la capacité des photographes de presse à la bonne pratique journalistique et à mettre en lumière le travail des photographes de presse au Burkina Faso et ailleurs. Pour cette première édition, organisée sur fonds propres, « Le Décentreur » a tenu à remercier ses personnes ressources et la presse pour leur accompagnement.

Ads by Google

Copyright © 2014 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.