26 Mars 2014

Angola: Le Ministère de l'Intérieur déplore la mort du général "Foguetão",

Le ministère de l'Intérieur a exprimé sa consternation face à la mort du général Pedro Lima Benga "Foguetão", survenue le 20 Mars 2014, en Afrique du Sud, des suites de maladie.

Selon un message signé par le ministre de l'Intérieur, Ângelo Veiga Tavares, parvenu à l'Angop ce mercredi, "la détermination et la contribution apportées à la Nation par le général Pedro Bento Lima "Foguetão" , comme un militant actif du MPLA, lui a permis d'occuper des postes de grandes responsabilités."

La note met en évidence les postes de gouverneur de la province de Bengo, chef d'état-major général des opérations des Forces armées angolaises (FAA) et le poste de directeur du Bureau de la planification du ministère de la Défense.

"Le pays vient de perdre un patriote ardent, dont le nom, par ses actes, restera dans l'histoire de l'Angola, comme un homme qui a donné le meilleur de soi, mettant en premier plan les objectifs du ministère de la Défense" lit-on dans la lettre.

Le ministre indique que "la disparition physique du général Pedro Bento Lima est une perte irréparable pour sa famille et pour le ministère de la Défense, dans la certitude que sa brillante trajectoire sera exemple pour les générations futures."

Ads by Google

Copyright © 2014 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.