Fasozine (Ouagadougou)

24 Juillet 2014

Burkina Faso: Disparition du vol d'Air Algérie - Le photographe de Fasozine pris à partie par un gendarme

Alors qu'il était en reportage au siège de la compagnie Air Algérie, le photographe de Fasozine a été pris en partie par un gendarme visiblement trop zélé, ignorant tout des pratiques journalistes. Voici le récit de Hippolyte Sama, notre photographe.

«Mon calvaire a commencé ver 11h, ce jeudi 24 juillet 2014, lorsqu'un homme d'un certain âge est venu à l'agence de la compagnie Air Algérie pour avoir des nouvelles de l'avion.

Il était tout en larmes et n'arrivait et criait. J'ai aussitôt déclenché mon appareil, sachant qu'au moment de publier ces photos et consciente du droit à l'image, ma hiérarchie choisirait sans doute de «floutter» l'image.

C'est le moment choisi par un gendarme du nom de Y. Prosper Ouédraogo pour s'illustrer de bien mauvaise manière. Il retire mon appareil photo pour le remettre a un autre gendarme qui était a l'intérieur de l'agence.

Immédiatement, j'ai rendu compte a ma hiérarchie et alerté un officier de la gendarmerie. Refusant de dire à quelle section il appartient, l'agent, arguant que je veux lui faire du chantage en me référant à un de ses supérieurs a simplement affirmer s'appeler Prosper Ouédraogo et être un Adjudant de la gendarmerie, avant de conclure que personne ne peut lui faire du chantage dans ce pays.

Trente minutes après il m'a appelé pour me rendre l'appareil qu'il a fait tomber en ordonnant d'effacer toutes les images que j'avais faites pour mon reportage.»

Ads by Google

Copyright © 2014 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.