8 Octobre 2015

Afrique: Le président ivoirien Alassane Ouattara reçoit le nouveau président de la BAD

Photo: AfDB
Akinwumi Adesina, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) lors de son investiture, le mardi 1er Septembre 2015.
communiqué de presse

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi A. Adesina a été reçu en audience, ce mardi 6 octobre 2015, par son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la visite de courtoisie du nouveau président de la BAD, à la suite de sa prise de fonction, le 1er septembre 2015.

La rencontre s’est déroulée dans une atmosphère cordiale. Le chef de l’Etat a remercié la BAD pour son appui important au Programme de développement de la Côte d’Ivoire, aux côtés d’autres partenaires. Il a également décliné les axes prioritaires des actions futures du gouvernement, qui seront orientées vers la transformation industrielle, la création de valeur ajoutée pour les produits agricoles exportés, l’accès universel à l’énergie – l’objectif étant d’électrifier tous les villages de plus de 500 habitants –, et l’intégration régionale – en particulier dans l’espace CEDEAO. Il a exprimé sa satisfaction quant à l’engagement de la nouvelle direction de la BAD en faveur du développement agricole en Côte d’Ivoire, où la production pâtit encore d’une faible transformation locale. Il a également souligné la nécessité de mettre en place des politiques et des structures capables de stimuler les investissements et de créer un environnement favorable à l’amélioration de la valeur ajoutée des produits de base dans ce secteur.

A son tour, le président de la BAD a remercié le chef de l’Etat ivoirien pour son soutien sans faille, qui a considérablement facilité le retour de la BAD et de son personnel à Abidjan. Exprimant sa reconnaissance au président Ouattara, éminent économiste du continent, pour ses sages conseils, le président Adesina a réaffirmé la volonté de la Banque de renforcer son appui à la République de Côte d’Ivoire durant la période 2016-2017. Dans cette perspective, un portefeuille solide de projets ayant un impact sur l’intégration régionale est en cours de préparation – incluant le projet routier intégrateur du corridor Abidjan–Lagos.

Le ministre d’Etat ministre du Plan et du Développement, Albert Toikeusse Mabri, par ailleurs gouverneur de la BAD pour la Côte d’Ivoire, a pour sa part indiqué que les équipes ministérielles et celles de la BAD travaillent en parfaite collaboration sur un programme de financement ambitieux dans le secteur des transports, axé surtout sur les programmes routiers.

Le portefeuille de projets de la BAD en Côte d’Ivoire depuis 1967 représente quelque 2,1 milliards de dollars EU d’investissements. A ce jour, 16 projets sont en cours, d’un montant global de près de 640 millions de dollars EU.

En savoir plus

Adesina (BAD) - "Je suis venu remercier le Président pour ce qu'il fait pour le continent"

Pour avoir permis le retour effectif de la Banque africaine de développement (Bad) suivi d'un confort et de… Plus »

Copyright © 2015 African Development Bank. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.