15 Octobre 2015

Maroc: Des sénateurs poursuivis pour corruption

Dix parlementaires de la Chambre des conseillers sont poursuivis en justice pour achat de voix, selon la Commission gouvernementale de suivi des élections. Parmi les personnes poursuivies, les deux fils du secrétaire national de l'Istiqlal, Hamid Chabat, battu le mois dernier lors des élections municipales dans son fief de Fès.

Composée de 120 sénateurs, en baisse par rapport à l'ancienne législature, cette chambre est élue au suffrage indirect où apparemment l'argent est roi, dénoncent plusieurs observateurs de la scène politique marocaine. En plus de ces 10 sénateurs, 16 autres personnes sont accusées des mêmes délits, ajoute la commission qui précise avoir ouvert des enquêtes à leur propos.

Avec six cas de corruption chacune, Fès et d'Agadir sont les villes où l'on trouve le plus d'irrégularités actuellement.

Maroc

Vers quel système énergétique mondial allons-nous?

Savoir ce que sera le monde dans vingt à cinquante ans est un exercice périlleux. En outre… Plus »

Copyright © 2015 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.