10 Novembre 2015

Sahara Occidental: Les inondations dans les camps ont ouvert les yeux de la communauté internationale sur une situation alarmante qui a duré quatre décennies(responsable)

Addis-Abeba — Le président du Croissant Rouge Sahraoui, M. Buhubeini Yahya a confirmé dimanche que les récentes inondations et les pluies qui ont frappé les camps sahraouis ont ouvert les yeux de la communauté internationale sur la situation alarmante qui a duré quatre décennies, au marge d'une rencontre continentale à Addis-Ababa.

La rencontre continentale a eu lieu dans le cadre du travail de la commission pour les réfugiés et des déplacés de force de ,le Comité permanents des représentants des pays de l'Union africaine présidé par la République sahraouie.

Le responsable sahraoui , a présidé cette délégation où a adressé à l'événement et la situation de la catastrophe naturelle qui a touché récemment les camps de réfugiés sahraouis.

Sahara Occidental

Horst Köhler interpellé à propos des 50 filles séquestrées par le Polisario

Le père adoptif de Maloma, José Morales, a appelé l'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara,… Plus »

Copyright © 2015 Sahara Press Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.