11 Novembre 2015

Sahara Occidental: La RASD prend part à la 57e session de la Commission africaine des droits de l'homme et des Peuples

Banjul (gambie) — La République arabe sahraouie démocratique (RASD) a pris part aux travaux de la 57ème session de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP), qui se tient à Banjul, du 6 au 16 novembre 2015.

Intervenant à cette occasion, M. Abba Haissan, secrétaire général de l'Union des juristes sahraouis, a informé les participants des derniers développements de la question du Sahara occidental en particulier les violations marocaines des droits de l'homme dans les territoires occupés et le pillage illégal des ressources naturelles sahraouies par le Maroc.

Il a également exhorté la Commission africaine des droits de l'homme pour mettre en œuvre la décision de l'Union africaine de dépêcher une délégation officielle pour visiter les villes occupées de la République sahraouie, condamnant la récente visite provocatrice du roi du Maroc aux territoires occupés du Sahara occidental.

Plusieurs pays, associations et organisations ont exprimé leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à la nécessité d'élargir le mandat de la mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental à la surveillance et la protection des droits de l'homme.

Copyright © 2015 Sahara Press Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.