8 Novembre 2015

Ghana: Suspension de l'interdiction des sachets plastiques

Le gouvernement du Ghana a annoncé qu'il avait annulé sa mesure d'interdiction des produits en matière plastique qui devait prendre effet le 1er Novembre 2015.

Les produits en plastique visés étaient entre autres ceux utilisés pour emballer les aliments, tels que les arachides et cette interdiction était perçue par le gouvernement comme une première étape pour réduire l'effet des déchets plastiques sur l'environnement.

Le chef des affaires publiques au ministère de l'Environnement, de l'innovation technologique et scientifique a révélé au quotidien Ghanaian Times que la suspension de l'interdiction faisait suite à une pétition de l'Association des fabricants de plastique au Ghana. L'interdiction de produits plastiques avait été annoncée par le président John Dramani Mahama après les inondations et les incendies dévastatrices du 3 juin dernier qui avaient fait plus de 159 victimes.

Ghana

Visite d'amitié et de travail - Ouattara à Accra

A l'invitation du Président de la République du Ghana, Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa… Plus »

Copyright © 2015 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.