13 Novembre 2015

Sahara Occidental: Le président sahraoui dénonce les entraves marocaines au processus de paix

Madrid — Le président sahraoui, M.Mohamed Abdelaziz, a vivement dénoncé jeudi à Madrid, le refus du Maroc de coopérer avec la communauté internationale dans la résolution du conflit du Sahara Occidental.

"Le refus du Maroc de toutes les solutions démocratiques et les résolutions pertinentes, permettant mettre fin au conflit dans les territoires occupés par l'organisation d'un référendum sur l'autodétermination du peuple sahraoui, est une menace pour toute la région de la méditerranée et du Sahel", a déclaré le SG du Front Polisario , lors d'une conférence de presse tenue à Madrid à la veille de la 40ème Conférence européenne du soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO).

En plus de ce refus, ajoute le président sahraoui, "la production et l'exportation de la drogue par le Maroc est un autre danger qui menace non seulement l'Afrique, mais l'Europe aussi".

La stabilité et la sécurité sont garantis par l'"instauration d'une démocratie et la conformité avec les règles internationales", a-t-il insisté.

Par la même occasion, M. Mohamed Abdelaziz, a estimé que "la dernière visite du roi du Maroc dans les territoires sahraouis occupés, n'est qu'une énième provocation contre le peuple sahraoui".

"Cet acte irresponsable et provocateur, est contre les efforts de paix entrepris par la communauté internationale", a affirmé le président sahraoui.

En rappel ,la capitale espagnole abritera, du vendredi à samedi, la 40 édition de l'EUCOCO, le rendez-vous annuel le plus important du mouvement de solidarité européen avec le peuple sahraoui

Copyright © 2015 Sahara Press Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.