13 Novembre 2015

Afrique du Sud: Sahara occidental - l'Afrique du Sud souligne l'urgence de mettre fin à l'occupation marocaine

Madrid — L'ambassadeur de l'Afrique du Sud en Algérie et en République arabe sahraouie démocratique (RASD), Dennis Thokozani Dlomo, a réitéré vendredi à Madrid son soutien au peuple sahraoui dans sa lutte contre l'occupant marocain, soulignant l'urgence de mettre fin à cette occupation illégale.

Intervenant en marge de la 40e édition de la conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraouie (EUCOCO), M. Dlomo a affirmé, dans une déclaration à l'APS, que le peuple sahraoui "doit continuer son combat et sa lutte pour arracher son indépendance", affirmant que l'Afrique du Sud "sera toujours à ses côtés et lui apportera soutien jusqu'à l'indépendance" de cette dernière colonie du continent africain.

L'ambassadeur a plaidé, a la même occasion, pour la mise en place et l'organisation du référendum sur l'autodétermination du peuple sahraoui, un droit légitime et garanti par les Nations unies.

Il a, en outre, dénoncé les violations des droits de l'Homme et la torture commises par le Maroc dans les territoires sahraouis occupés appelant, à cet égard, l'"intervention urgente de la communauté internationale pour le parachèvement du processus de décolonisation dans ces territoires occupés depuis 40 ans".

Le diplomate a, par ailleurs, rappelé l'histoire de son pays qui a souffert du colonialisme et de l'apartheid, durant plus de trois siècles, appelant, dans ce contexte, le peuple sahraoui à "prendre exemple sur l'Afrique du Sud".

"Le Maroc sera vaincu et le peuple sahraoui va gagner sûrement", a-t-il conclu.

Cette 40ème édition de l'EUCOCO, ouverte vendredi dans la capitale espagnole, sous le slogan 'La décolonisation au Sahara occidental, garant de la paix et de la stabilité dans la région', sera "un espace de réflexion de l'activité solidaire en Espagne et dans le reste des pays et continents, un catalyseur des initiatives solidaires, en y organisant à travers les ateliers ou en dehors, des espaces de travail et de coordination", d'après les organisateurs.

Outre des représentants de gouvernements reconnaissant la RASD, des députés et membres élus nationaux et internationaux, des organisations politiques et syndicales, des associations d'amitié avec le peuple sahraoui, des ONG et des juristes prennent part à cette conférence de deux jours.

Afrique du Sud

L'armée déployée au Cap pour protéger les points d'eau

Les militaires ne seront pas présents pour calmer les esprits dans les townships du Cap, où plusieurs… Plus »

Copyright © 2015 Sahara Press Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.