14 Novembre 2015

Sahara Occidental: Le président de la République exhorte le gouvernement espagnol à assumer ses responsabilités envers le peuple sahraoui

Madrid — Le président de la République, Mohamed Abdelaziz, a appelé vendredi à Madrid, les autorités espagnoles à assumer leurs responsabilités historiques, morales et politiques envers le peuple sahraoui depuis l'invasion marocaine des territoires sahraouis en 1975.

S'exprimant à l'ouverture de la 40ème édition de la conférence européenne soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco), M. Abdelaziz a lancé un appel au gouvernement espagnol afin qu'"il paye sa dette envers le peuple sahraoui sous occupation marocaine depuis la signature de la déclaration de Madrid en 1975."

Il a précisé que l'Etat espagnol "est responsable" de cette occupation et de ses conséquences néfastes et dangereuses notamment sur la population sahraouie qui vit dans des conditions terribles.

A cet égard, le président de la République a tenu a dénoncer cette violence, sous toutes ses formes, menée par les forces d'occupation marocaines contre le peuple sahraoui.

La séance d'ouverture de cet événement s'est déroulée en présence, en outre du président sahraoui, le président du comité national algérien de soutien avec le peuple sahraoui ( Cnasps), said Ayachi, du président de l'EUCOCO, Pierre Galand et des représentants associatifs et politiques venus des quatre coins du monde.

Le dirigeant sahraoui a réitéré, à la même occasion, son appel à renforcer le rôle de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) et élargir son mandat au contrôle des droits de l'homme, appelant aussi à l'arrêt du pillage des richesses du Sahara occidental, la fin du blocus et celle du mur (de la honte) de séparation.

M. Abdelaziz a réclamé la libération des prisonniers sahraouis détenus par le Maroc et appelé à faire la lumière sur les personnes disparues depuis l'invasion.

Par ailleurs, il a mis l'accent également sur "les dépassements et les violations des droits de l'homme commis par le régime marocain dans le territoires sahraouis occupés", considérant, par la même occasion, que la dernière visite du roi marocain Mohamed VI dans les territoires occupés n'est qu'une énième provocation des autorités d'occupation marocaines."

Le président Abdelaziz a rendu un vibrant hommage, par ailleurs, aux pays qui soutiennent les causes justes dans le monde, à leur tête l'Algérie pour son "soutien sans faille et appuyé."

Outre des représentants de gouvernements reconnaissant la République arabe sahraouie démocratique (RASD), des députés et membres élus nationaux et internationaux, des organisations politiques et syndicales, des associations d'amitié avec le peuple sahraoui, des ONG et des personnalités du domaine de la culture venus de plusieurs pays prennent part à cette conférence de solidarité avec le peuple sahraoui.

Sahara Occidental

Horst Köhler interpellé à propos des 50 filles séquestrées par le Polisario

Le père adoptif de Maloma, José Morales, a appelé l'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara,… Plus »

Copyright © 2015 Sahara Press Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.