19 Novembre 2015
Content from our Premium Partner

African Media Agency (Dubai)

Ouverture du Forum ICB 2015 - Plus de 1 000 participants au rendez-vous

communiqué de presse

BRAZZAVILLE, République du Congo, 19 novembre 2015,-/African Media Agency (AMA)/- Plus de 1 000 participants, venus de toute l'Afrique et du monde entier, se sont réunis aujourd'hui à Brazzaville pour l'ouverture du Forum ICB 2015 - Investir au Congo Brazzaville. Le Forum ICB 2015 est le premier rendez-vous incontournable pour la promotion des opportunités d'investissements au Congo auprès de partenaires industriels et financiers, africains et internationaux. L'événement fait écho à la stratégie de diversification économique du Congo lancée dans le cadre du Plan National de Développement 2012-2016 (PND).

Personnalités ministérielles, investisseurs et décideurs internationaux: les acteurs du développement économique du Congo étaient présents en nombre pour marquer l'ouverture officielle du Forum ICB 2015. Cette dernière s'est tenue sous le très haut patronage de S.E.M. Denis Sassou N'Guesso, Président de la République du Congo et en présence de M. Isidore Mvouba, Ministre d'État, ministre du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé du Congo.

A l'heure où le Congo mène une politique volontariste d'ouverture de son économie à l'international, plus de 50 pays étaient représentés pour le lancement du Forum ICB 2015. De larges délégations d'investisseurs sont venues de Turquie, d'Israël, d'Algérie, de Tunisie, du Japon ou encore de Chine. Le Maroc fut fortement représenté par une délégation de plus de 130 hommes d'affaires dans le cadre du renforcement de la coopération sud-sud.

M. Isidore Mvouba a lancé la cérémonie d'ouverture en déclarant : «Le Forum ICB 2015 est un laboratoire de partage et de réseautage pour des rencontres B-to-B avec les décideurs congolais privés et publics». Il a par la suite rappelé que la diversification de l'économie congolaise permettra de sortir de la dépendance du pétrole, avant de conclure son discours en mettant en avant le potentiel économique du pays : « Le Congo va renaître de ses cendres. Moderniser, industrialiser et diversifier l'économie congolaise sont du domaine du possible».

« Membre de deux ensembles économiques - la CEMAC et la CEAC - représentant un marché de 120 millions de consommateurs, et tenant une position géostratégique en Afrique centrale, le Congo est un pays riche qui offre des opportunités d'investissements considérables. Le Congo fait de l'amélioration de l'environnement des affaires l'une des priorités de sa politique de développement au travers de dispositifs réglementaires adaptés. Le Forum ICB 2015 apportera de nécessaires précisions sur notre programme d'industrialisation qui vise à mettre en place des zones économiques spéciales.» a conclu S.E.M. Denis Sassou N'guesso avant d'annoncer l'ouverture officielle du forum.

Découvrez le film institutionnel du Forum ICB 2015 présenté lors de la cérémonie d'ouverture.

Dans l'après-midi, au cours de la première conférence plénière, panelistes et experts ont échangé sur le développement des pôles de croissance et de compétitivité afin de permettre au Congo de se hisser parmi les pays émergents à l'horizon 2025.

La première journée du Forum ICB 2015 s'est conclue avec des ateliers sectoriels. Ces formats ont permis aux participants d'aborder concrètement les nouveaux réservoirs de croissance et d'emplois qui se développent dans des secteurs aussi porteurs que l'agriculture, la forêt et l'industrie du bois, le tourisme et l'hôtellerie, l'environnement ou encore le secteur foncier.

Copyright © 2015 African Media Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.