23 Novembre 2015
Content from our Premium Partner

African Media Agency (Dubai)

Forum Investir au Congo Brazzaville - Une première édition couronnée de succès

communiqué de presse

« Le Forum ICB 2015 a tenu ses promesses. Toutes ses promesses. Bien au-delà de nos attentes initiales.» Ce sont sur ces paroles prononcées M. Isidore Mvouba, Ministre d'état, ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé du Congo, que le rideau est tombé sur le Forum ICB 2015-Investir au Congo Brazzaville.

Plus de 1000 participants, venus de toute l'Afrique et du monde entier, s'étaient réunis dans la capitale congolaise, du 19 au 21 novembre, pour ce premier forum dédié à la promotion des opportunités d'investissements au Congo.

À l'instar de la première journée, le potentiel économique du Congo était au cœur des conférences de haut niveau qui ont rythmé la deuxième journée du forum.

Participants et experts ont ainsi pu échanger sur la politique de décentralisation du Congo, favorisant l'essor de nouveaux centres d'activités, ainsi que la position géostratégique du pays en Afrique Centrale. Mines et hydrocarbures, Innovation et TIC, Zones Economiques Spéciales et PME : les nouveaux réservoirs de croissance et d'emplois du Congo étaient également à l'ordre du jour des ateliers de cette deuxième journée.

Lors de la cérémonie de clôture, M. Mvouba a mis en exergue la réussite du Forum ICB 2015 : "ICB 2015 aura été un grand moment du donner et du recevoir. ICB 2015 a prouvé que l'on peut faire de très bonnes affaires au Congo.

Au regard de l'affluence record qu'il a connu, des différentes délégations qui rivalisaient d'ardeur et des débats et communications de très bonne qualité, ICB 2015 a conforté l'image de marque du Congo".

Véritable plateforme de croissance et d'opportunités, le Forum ICB 2015 s'est conclu par de nombreuses signatures de protocoles d'accord entre investisseurs étrangers et opérateurs économiques Congolais.

Entre notamment la Chambre de commerce de Brazzaville et le patronat turc (DEIK) ou encore entre Congo Capital Entreprises et la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM) et le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Ces derniers devant appuyer Congo Capital Entreprises dans son développement.

A noter également une signature de partenariat entre le Projet d'Appui à la diversification de l'économie (PADE) -Groupe Banque Mondiale et la République du Congo - et le Mouvement des entreprises de France international (MEDEF INTERNATIONAL), visant à organiser des activités de promotion des investissements au Congo dans les chaînes de valeur hors pétrole.

A ce titre, M. Mvouba a promis que des mécanismes de soutien et d'accompagnement seraient mis en place par le gouvernement pour le suivi des différents protocoles d'accords paraphés.

Avec plus de 50 exposants locaux et internationaux, une affluence record, de nombreuses délégations étrangères et une multitude de partenariats signés, le Forum Investir au Congo Brazzaville s'est d'ores et déjà affirmé comme le rendez-vous incontournable de la promotion des opportunités d'affaires au Congo.

L'engouement suscité à l'échelle nationale et internationale aura permis de mettre en avant auprès des investisseurs du monde entier le potentiel économique du Congo et les opportunités qu'il recèle.

Copyright © 2015 African Media Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.