25 Novembre 2015

Afrique: Helen Clark - Déclaration à la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Photo: www.un.org
Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

La violence à l'égard des femmes existe dans tous les continents et dans tous les pays, ce qui en fait l'une des violations des droits de l'homme les plus répandues au monde.

Les statistiques sont décourageantes : une femme sur trois dans le monde a été victime de violence physique ou sexuelle et, dans la plupart des cas, ces violences sont infligées dans le couple.

Il est par conséquent extrêmement important que l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles et que toutes les pratiques portant atteinte aux femmes et aux filles fassent partie du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et que des cibles précises soient incluses dans les nouveaux Objectifs de développement durable.

Les Nations Unies lancent aujourd'hui un cadre visant à prévenir la violence envers les femmes. Une grande partie de l'action menée à ce jour s'est concentrée sur les services et l'appui à fournir aux femmes qui sont victimes de violence.

La nouvelle approche préventive énoncée dans ce cadre porte notamment sur les disparités entre les sexes, les pratiques discriminatoires et les normes sociales et culturelles néfastes qui sont les causes profondes de ce problème.

Il vise à lutter contre la violence à l'égard des femmes sous toutes ses formes, qu'il s'agisse de la violence conjugale, du viol comme arme de guerre, du mariage d'enfants ou des mutilations génitales féminines.

L'action menée par le PNUD pour soutenir l'élimination de la violence à l'égard des femmes est au cœur de notre mandat en matière de développement.

En collaboration avec nos partenaires au sein du système des Nations Unies, nous fournissons des conseils stratégiques et apportons un appui aux pays pour adopter et mettre en œuvre des lois nationales réprimant toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles.

Nous menons des actions visant à permettre aux femmes d'avoir accès à la justice et à une aide juridictionnelle - afin de s'assurer que les personnes qui ont survécu à des violences ont accès aux services juridiques et au soutien dont elles ont besoin et de faire savoir à leurs agresseurs qu'il n'y a pas d'impunité pour les actes de violence à l'égard des femmes.

Nos efforts visent également à améliorer la sécurité des femmes et leur accès à la justice dans les pays en proie à un conflit ou sortant d'un conflit.

Je vous invite à vous joindre à moi aujourd'hui pour dénoncer la violence à l'égard des femmes et vous associer aux efforts entrepris pour s'assurer que, partout dans le monde, les femmes et les filles vivent à l'abri de la violence.

En savoir plus

Les progrès réalisés par les femmes dans les médias stagnent, selon ONU-Femmes

Il existe une sérieuse disparité entre la représentation des femmes et celle des hommes dans les… Plus »

Copyright © 2015 United Nations Development Programme. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.