22 Novembre 2015

Gambie: Calvaire des Sénégalais établis

Les ressortissants sénégalais vivant en Gambie sont sur les nerfs. Comme en 2003, ils craignent que le dictateur gambien Yahya Jammeh ne les utilise comme monnaie d'échange face aux autorités sénégalaises.

Sous le couvert de l'anonymat, ils informent que l'administration Jammeh n'a vraiment jamais été le protecteur et le bienfaiteur des Sénégalais comme il veut le faire croire.

Car, Yahya Jammeh et son régime ont en effet multiplié cette année l'imposition de nouvelles taxes par les services de l'immigration gambienne, les municipalités, les services du trésor public et les impôts et domaines gambiens sans compter les multiples descentes d'agents de la police qui, pour une raison ou une autre, trouvent toujours des raisons de puiser dans le tiroir-caisse des Sénégalais vivant en Gambie.

Nos compatriotes sont si pressés par une fiscalité incompréhensible

Gambie

Le pays lance un appel à ses créanciers

La Gambie lance un appel à ses créanciers afin de restructurer sa dette devenue insoutenable. Les… Plus »

Copyright © 2015 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.