30 Novembre 2015

Afrique: Le PNUD appelle à un accord contraignant pour enrayer la hausse des températures

New York — Alors que les dirigeants du monde se réunissent pour conclure un nouvel accord mondial sur les changements climatiques, l'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, est à Paris pour s'associer aux appels lancés en vue d'aboutir à un accord ambitieux qui se traduira par des actions concrètes pour réduire les émissions et limiter la hausse des températures bien en dessous de deux degrés Celsius.

Les plus pauvres et les plus vulnérables sont parmi les plus durement touchés par le réchauffement et la dégradation de la planète. Les pays les plus pauvres sont au centre des négociations et au cœur de tout accord qui sera atteint à la COP21.

Le PNUD, qui gère un portefeuille de programmes de 2,3 milliards de dollars dans 140 pays, est l'organisme des Nations Unies qui met en œuvre le plus grand nombre de programmes au niveau des pays pour lutter contre les changements climatiques. L'organisation demeure un ardent défenseur des mesures prises à l'échelle mondiale pour protéger l'ensemble de l'humanité, notamment les populations les plus vulnérables.

Le PNUD, pour qui la Conférence de Paris n'est que le début d'une longue bataille pour enrayer le réchauffement de la planète, insiste pour que les États parviennent à un accord ambitieux qui servira de feuille de route pour mener l'action pour le climat au cours des prochaines années et décennies.

« Les pauvres et les groupes marginalisés dans nos sociétés sont les plus vulnérables aux changements climatiques, et ils sont également les plus touchés par leurs effets », a indiqué l'Administrateur du PNUD, Helen Clark.

« Nous devons saisir cette occasion qui ne se présente qu'une seule fois en une génération pour aboutir à un accord ambitieux sur le climat à Paris et suivre une nouvelle voie de développement durable qui profite à tous et protège notre planète. Le PNUD est déterminé à soutenir l'action pour le climat après Paris ».

L'an dernier, le PNUD a collaboré avec des pays pour préparer et déclarer leurs cibles et objectifs pour le climat, les « contributions prévues déterminées au niveau national ». Ayant apporté un soutien direct à 43 pays pour finaliser ces plans, le PNUD entend étendre cet appui au-delà de Paris pendant la phase cruciale de mise en œuvre.

Afrique

Changement climatique - Des éruptions volcaniques pour sauver le climat

Une éruption volcanique de forte ampleur peut influencer le climat d'une façon importante pour plusieurs… Plus »

Copyright © 2015 United Nations Development Programme. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.