2 Décembre 2015

Burkina Faso: Près de la moitié des jeunes filles de 15 à 19 ans sont en voie de famille

Au Burkina Faso, des jeunes filles naïves continuent à se laisser embobiner par des hommes peu scrupuleux qui couchent avec elles, les engrossent et les abandonnent avec leur enfant. Le phénomène perdure malgré les efforts de sensibilisation.

Selon le dernier rapport de l'enquête démographique et de santé au Burkina Faso, 13% des adolescentes en milieu urbain et 29 % d'entre elles en milieu rural sont en voie de famille ou sont mères pour la première fois.

La tranche d'âge la plus touchée est les 15 à 19 ans. Dans le cadre de la campagne des 16 jours d'activisme contre la violence envers les femmes et les enfants, Séry Baoula évoque, dans ce podcast pour le service d'information de Gender Links, cette question avec le témoignage de jeunes filles qui ont vécu cette expérience traumatisante d'une grossesse adolescente et du rejet du père de leur bébé.

Burkina Faso

Trente ans après Sankara, la France doit poser des actes

Il y a trente ans, le 15 octobre 1987, le président du Burkina Faso Thomas Sankara était assassiné,… Plus »

Copyright © 2015 Gender Links. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.