11 Décembre 2015

Algérie: Le Kenya salue le pays pour ses initiatives de paix en Afrique et appuie le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

Alger — L'ambassadeur du Kenya en Algérie, Moi Lemoshira, a salué, jeudi soir à Alger, le rôle de l'Algérie et ses succès dans le processus de paix au Mali ainsi que son soutien à d'autres initiatives de paix régionales, et a réitéré le soutien de son pays à la lutte du peuple sahraoui pour son droit à l'autodétermination.

"Le Kenya salue l'Algérie pour le rôle et les succès marqués dans le processus de paix au Mali et son soutien à d'autres initiatives régionales de paix", a déclaré M. Lemoshira à l'occasion d'une cérémonie de célébration du double anniversaire de la constitution de la République du Kenya et de son indépendance.

Il a ajouté que son pays "continuera de travailler en étroite collaboration avec l'Algérie à tous les niveaux dans la poursuite de la paix et la sécurité en Afrique".

Après avoir souligné l'engagement de son pays dans la lutte contre le terrorisme, il a réitéré la "détermination" du Kenya à oeuvrer pour la libération et l'émancipation de tous les peuples africains.

C'est ainsi que le diplomate kenyan a précisé, dans ce sens, que son pays "continuera à travailler" avec la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) à partir de son ambassade à Nairobi, au sein de l'Union africaine et au sein des Nations Unies pour "appuyer la quête noble et indéniable" du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance.

Il s'est également réjoui que son pays et l'Algérie partagent l'engagement en faveur du développement durable de l'Afrique et le renforcement de l'Union africaine pour "améliorer notre continent comme prévu dans l'agenda 2063".

M. Lemoshira a réaffirmé l'engagement du Kenya à renforcer le partenariat bilatéral et les efforts communs "pour une Afrique forte et intégrée", soulignant que les résultats des entretiens entre le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son homologue kenyan, Uhuru Kenyatta, lors de la visite d'Etat de ce dernier en Algérie en février 2015, ont établi "une base solide pour une action conjointe afin de renforcer les relations dans les secteurs stratégiques, y compris le commerce et la sécurité".

L'ambassadeur kenyan s'est déclaré en outre "impatient" pour œuvrer avec "divers organismes publics et privés algériens pour explorer conjointement le potentiel existant entre les deux pays dans le commerce, l'investissement, le tourisme et le transfert de technologie."

Il a saisi cette occasion pour "réitérer les remerciements du Kenya pour les bourses du gouvernement algérien octroyés aux Kenyans dans différents créneaux tels l'ingénierie et la médecine".

Algérie

Un rapport inquiétant sur l'état des libertés publiques dans le pays

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) a publié ce week-end un rapport… Plus »

Copyright © 2015 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.