16 Décembre 2015

Angola: Un ancien secrétaire d'Etat inculpé pour corruption au Nigeria

L'ancien secrétaire d'Etat aux Finances, Bashir Yuguda, a été inculpé pour détournement de fonds dans le cadre du scandale retentissant des ventes d'armes qui secoue le pays depuis plusieurs semaines.

Yuguda, qui était en fonction sous la précédente présidence de Goodluck Jonathan, est sous le coup de 22 chefs d'accusation, de même que l'ancien gouverneur de l'Etat du Sokoto Attahiru Bafarawa et son fils Sagir Attahiru, qui ont comparu avec lui.

Le principal accusé dans ce scandale à deux milliards de dollars est l'ancien Conseiller à la sécurité nationale Sambo Dasuki, qui a été inculpé mardi par une autre cour de charges similaires, de même que son ex-directeur financier Shuaibu Salisu.

M. Dasuki est soupçonné d'avoir accepté pour environ deux milliards de dollars de contrats fictifs d'armement. Une partie de cet argent aurait été détournée pour financer la campagne présidentielle de Goodluck Jonathan au début de l'année, ainsi que pour arroser des patrons de groupes de médias.

Angola

Plus de trente mille immigrants clandestins arrêtés à Lunda Norte

La police a arrêté ces derniers jours plus de trente mille immigrants illégaux dans la province de… Plus »

Copyright © 2015 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.