24 Décembre 2015

Seychelles: 3 patrons de bateau de pêche des Comores officiellement inculpés de pêche illégale

Victoria Seychelles — Les patrons des trois navires des Comores appréhendés dans les eaux des Seychelles le mois dernier ont été transférés à la prison de Montagne Posée.

Ils ont été mis en examen mardi pour, pêche illégale, et pêchées dans une zone désignée comme une réserve naturelle.

Tous les trois accusés sont des ressortissants des Comores.

La peine maximale pour pêcher sans licence est de 207 000 $.

«Nous sommes en train de prendre toutes les dispositions avec le bureau de l'immigration pour déporter les 8 membres d'équipage », a déclaré inspecteur Barbara Denis Denis.

Pêcher dans une zone marine protégée, ils encourt une amende 166 000 $ ou un an de prison.

Les trois bateaux de pêche des Comores avaient 11 membres d'équipage à bord.

Leurs embarcations ont été repérées dans les environs de l'atoll d'Aldabra et de l'île de l'Assomption.

Ils ont été interceptés par les gardiens de la Fondation des Îles Seychelles (SIF) avec l'aide des Gardes côtes basés sur l'atoll d'Aldabra, situé à plus de mille kilomètres de Mahé, l'île principale des Seychelles.

Deux autres navires qui sont accusés de la même infraction doivent comparaître devant la justice la semaine prochaine.

L'archipel des Seychelles est composé de 115 îles coralliennes et granitiques réparties dans une zone économique exclusive de 1,3 million de kilomètres carrés, ce qui rend souvent difficile pour les autorités de lutter contre la pêche illégale.

Seychelles

Le Président Faure reçoit l'écrivain et cinéaste français Claude Pavard

Le Président Danny Faure a reçu en audience, ce mardi, l'écrivain et documentaliste… Plus »

Copyright © 2015 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.