13 Janvier 2016

Kenya: Le vice-président Kenyan William Ruto plaide non coupable devant la CPI

Photo: Philip Kamakya
Le Vice-Président du Kenya William Ruto est maintenant libre de toute poursuite par la Cour Pénale Internationale (CPI)

William Ruto est poursuivi depuis 2013 pour crimes contre l'humanité. On l'accuse d'avoir planifié des exactions qui auraient été commises dans la vallée du Rift entre décembre 2007 et février 2008.

« C'est aux juges de se prononcer sur la culpabilité de William Rutto » (Fadi El Abdallah, le porte-parole de la CPI)

Ces exactions ont fait suite à la victoire électorale contestée de Mwai Kibaki, le président sortant, issu de l'ethnie kikuyue. Au cours de laudience, les avocats de William Ruto ont affirmé qu'il n y'a pas suffisamment de preuves pour engager des poursuites contre leur client.

Pourtant, lors de l'ouverture du procès en 2013, le procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda a rappelé les "actes atroces" qui ont justifiés les poursuites contre le vice-président kényan : personnes brûlées vives ou tuées à la machette.

L'accusation quant à elle ne se fait pas de doute, William Ruto, par soif du pouvoir, a excité, armé, financé et dirigé la communauté Kalenji contre la communauté Kikuyu.

En savoir plus

Procés des tueries postélectorales kenyanes à la CPI

Poursuivi pour crimes contre l'humanité, le vice-président kényan, William Ruto, est à la… Plus »

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.