5 Janvier 2016

Nigeria: Buhari prêt à négocier avec Boko Haram la libération des «filles de Chibok»

opinion

Le gouvernement nigérian est prêt à négocier avec "une direction crédible" du mouvement islamiste Boko Haram la libération des 200 jeunes filles dont l'enlèvement en avril 2014 à Chibok avait soulevé une vague d'indignation mondiale, a assuré le président Buhari.

«Nous sommes à la recherche d'une direction crédible de Boko Haram qui nous confirme que les jeunes filles sont toujours en vie», a-t-il affirmé à l'occasion d'un nouveau programme d'échange avec les auditeurs à la radio-télévision. Quelques dizaines d'entre elles avaient réussi à s'échapper, mais environ 200 d'entre elles sont restées aux mains de Boko Haram, dont l'insurrection a fait plus de 17 000 morts et 2,5 millions de déplacés depuis 2009.

Nigeria

Les familles de centaines de musulmans chiites tués à Zaria attendent toujours d'obtenir justice

Les autorités nigérianes doivent garantir la justice, la vérité et des réparations… Plus »

Copyright © 2016 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.