5 Janvier 2016

Ghana: Démission de la ministre des Transports accusée de gaspiller l'argent public

La ministre ghanéenne des Transports, Dzifa Attivor, a démissionné mercredi 30 décembre après avoir été au centre d'une controverse sur une dépense d'environ un million de dollars pour repeindre plus de cent bus avec des portraits de dirigeants du pays.

Elle avait passé commande auprès d'une entreprise privée pour faire repeindre 116 bus avec les visages des anciens dirigeants de ce pays d'Afrique de l'ouest, ainsi que celui de l'actuel président John Dramani Mahama. Mais cette initiative a été dénoncée par l'opposition et les militants anticorruption, qui ont profité de cette affaire pour critiquer la gestion économique du pays par le parti au pouvoir, le Congrès démocratique national. Cette démission fait suite à l'action de citoyens qui ont intenté un procès contre le gouvernement pour demander les détails du contrat concernant les bus. C'est la première fois depuis des années qu'un ministre démissionne au Ghana.

Ghana

Le Ghana remporte le duel africain

· Le Ghana s'impose face au Niger en huitième de finale Plus »

Copyright © 2016 Fahamu. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.