24 Janvier 2016

Seychelles: Une nouvelle accréditation pour l'Académie maritime des Seychelles pourrait amener plus d'étudiants

Victoria, Seychelles — Après avoir reçu une accréditation internationale, l'Académie maritime des Seychelles peut désormais recevoir des étudiants d'autres pays.

L'académie maritime est le premier établissement d'enseignement aux Seychelles à être accrédité par l'Organisation internationale de normalisation, une organisation internationale indépendante privée qui regroupe 162 organismes nationaux de normalisation.

Les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, a une vaste zone économique exclusive de 1,3 millions de kilomètres carrés. C'est une des raisons pour lesquelles la formation maritime est d'une grande importance pour la nation de 115 îles.

La certification, qui confirme les bonnes pratiques de gestion de l'académie, intervient après deux ans de préparation en collaboration avec le Collège Nautique et d'ingénierie International et de Colombo. La nouvelle a été annoncée jeudi.

« Auparavant, les étudiants qui recherchaient un cours spécifique devaient se rendre dans d'autres pays comme le Royaume-Uni, l'Irlande et l'Afrique du Sud, mais maintenant, ils peuvent le faire dans les locaux de la SMA pour un certificat de même valeur, » a déclaré jeudi à la SNA, Vikas Yadav, le directeur de l'académie.

Yadav déclare que l'académie propose actuellement 17 programmes en sessions courtes, mais il espère être en mesure d'en offrir plus de 50 si la demande augmente compte tenu de la nouvelle certification.

L'académie recrute environ 200 étudiants chaque année répartis sur trois cours à plein temps : un certificat supérieur en navigation et matelotage, un certificat supérieur en mécanique marine et un certificat supérieur en sciences de la pêche et de la technologie de la pêche. Ces cours sont maintenant reconnus dans le monde entier.

Veronica Bristol, gérante du service des étudiants de l'académie a dit à la SNA, « C'est un processus graduel. Nous sommes en train de mettre en place un département marketing tout en mettant l'accent sur les opportunités qui existent encore à travers le monde pour les étudiants qui suivent des cours aux Seychelles. »

L'académie a également placé les Seychelles sur la liste blanche de l'Organisation maritime internationale. La liste comprend les pays ayant les prérequis des niveaux de formation, de certification et de veille (STCW) pour les marins à l'échelle internationale.

Brandon Payet, un étudiant de l'académie, a déclaré à la SNA qu'il perçoit cette nouvelle certification comme une opportunité supplémentaire pour les étudiants qui suivent un certificat avancée de navigation et de matelotage.

« Le cours comprend maintenant des aspects de la navigation qu'on ne trouve pas aux Seychelles et cela nous aidera si nous sommes amenés à travailler en dehors des Seychelles à affronter ces défis, » explique Payet.

«J'adorerais travailler sur un pétrolier, donc je vais donner tout ce que j'ai cette dernière année, » a ajouté Payet.

L'académie a mis en place un système de contrôle de la qualité qui garantit que tout le personnel et les procédures de l'académie soient conformes aux règles mises en place, de façon à maintenir les normes ISO.

Yadav déclare que les négociations ont commencé pour le personnel et les étudiants afin de bénéficier de formation et d'échanges internationaux.

Seychelles

Epidémie - Un cas de peste importé confirmé aux Seychelles

L'épidémie de peste à Madagascar a été exportée aux Seychelles. Ce pays aurait… Plus »

Copyright © 2016 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.