20 Janvier 2016

Sénégal: Une exposition pour faire tomber les stéréotypes sur le port du voile

Photo: B Dabo/allAfrica
Conférence de presse du 1er Salon de la Femme Musulmane, le mercredi 27 janvier 2016 à Dakar

Faire tomber les stéréotypes que nourrissent encore beaucoup de gens sur les femmes musulmanes et prôner le dialogue et la tolérance. C'est le but de l'exposition « Compétence et diversité » de la photographe Fama Diouf.

Elle va se tenir dans le cadre du 1er salon de la femme musulmane prévue les 29 et 30 janvier sur initiative du Collectif Muslima. Khadijah Muhammad, présidente de l'association des femmes musulmanes des USA invitée d'honneur.

Le collectif Muslima, composé de femmes sénégalaises, engage le combat pour la valorisation de l'entrepreneuriat de la femme voilée. C'est dans ce sens qu'elle tient son 1er Salon de la Femme Musulmane. Un événement dont une des activités phares sera consacrée à une exposition photographique sur le thème « Compétence et Diversité ».

Ainsi, du hijab au burqa en passant par le foulard, le turban, les mouchoirs de tête entre autres, toute la mode autour du voile sera mise en vitrine par le photographe Fama Diouf. Auteur d'expositions dont Les Albinos dans la mode « Paris 2011 » et « Haïti sous ses différents visages Noirs & Blanc » en 2012 à Paris, Fama avise que son œuvre sur la femme musulmane sera consacrée à des jeunes femmes portant le voile ou le turban qui s'illustrent dans les secteurs d'activité que se sont les sciences, la technologie, la mode, l'éducation, la politique, l'entrepreneuriat, le journalisme, santé…

Les organisatrices expliquent le but de l'expo est de démontrer que le port du voile ou du ruban n'est pas un frein à l'épanouissement professionnel des femmes, contrairement aux idées reçues. Louant l'avance du Sénégal dans ce domaine, le collectif Muslima explique que le but de leur manœuvre est de « faire tomber les stéréotypes que nourrissent encore beaucoup de gens sur les femmes musulmanes et prôner ainsi le dialogue et la tolérance ».

En plus de cette exposition, le 1er salon de la femme musulmane au Sénégal donnera l'opportunité à des stylistes d'exprimer leur créativité par rapport à l'accoutrement des femmes qui ont pris l'option de se « laisser tomber le voile sur leur poitrine ».

L'entrepreneuriat de la femme musulmane en vitre

Ce côté artistique sur le voile n'est que le pan d'une lutte contre des poches de résistance contre le voile comme, selon les organisatrices de Muslima, le secteur des finances où beaucoup de femmes se sont vues refuser des postes à cause de leur voile.
C'est ainsi qu'à travers cet événement prévu ces 29 et 30 janvier, le collectif Muslima veut donner la parole aux femmes musulmanes. Une manière pour mettre en vitrine les capacités entrepreneuriales de ses sœurs voilées afin de bénéficier des mêmes chances que les choses.

« Leadership féminin, Entrepreneuriat et Emergence économique ». C'est le thème autour duquel le collectif Muslima tient le 1er salon de la femme musulmane au Sénégal. Une rencontre qui se tient en prélude de la Journée Mondiale du Hijab.

Lors d'une conférence de presse tenue, ce mercredi 27 janvier à Dakar, en prélude du salon, les organisatrices confient que l'objectif est de donner la parole aux femmes musulmanes, de partager leurs expériences dans différents domaines d'activité, de leur faire connaître les opportunités d'affaires en matière d'entrepreneuriat et surtout de montrer qu'elles peuvent être actrices de développement.

La journaliste de la Télévision sénégalaise (RTS) Oumy Ndour, par ailleurs membre de Muslima, précise qu'il s'agira de faire tomber les stéréotypés développés par les médias occidentaux sur la femme musulmane, surtout la voilée.

Ce salon est organisé en collaboration avec le collectif national de la Journée internationale du Hijab. Sa représentante à cette conférence de presse, Mme Khady Ndiaye Sarr, de rappeler que cette initiative est de montrer que « les femmes qui se voilent sont libres de leurs actes et ne sont soumises à aucune pression ».

A cela, Gnagna Lam, autre membre de Muslima affirme qu'il consiste à changer la conception que les gens ont sur la femme voilée en démontrant ses capacités. Une option qui sera faite à travers les opportunités du business halal et entre autres.

En savoir plus

Un Salon de la femme musulmane pour booster le leadership féminin

Le premier Salon de la femme musulmane, qui s'ouvre vendredi à Dakar, entend donner la parole à "toutes… Plus »

Copyright © 2016 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 1,000 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.