28 Janvier 2016

Tunisie: Mille milliards de dollars nécessaires chaque année pour limiter le changement climatique, selon l'ONU

New York — Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a estimé mercredi qu'un investissement de 1 000 milliards de dollars américains par an dans les énergies propres était nécessaire pour maintenir l'augmentation de la température mondiale à des niveaux acceptables.

M.Ban a émis cette idée à l'occasion d'un sommet des investisseurs sur les risques climatiques qu'il a appelés à s'appuyer sur la dynamique générée lors du récent accord de Paris sur le climat.

« Pour maintenir l'augmentation de la température mondiale bien en deçà de 2 degrés, et même de 1,5 degré, nous devons commencer par nous détourner immédiatement des combustibles fossiles, » a dit M. Ban.

Selon le secrétaire général, l'année dernière, les investissements dans les énergies propres se sont élevés à 330 milliards de dollars, six fois plus élevés qu'en 2004. « C'est un bon acompte, mais loin des '1 000 milliards' nécessaires chaque année au cours des décennies à venir, » a-t-il ajouté.

« Les investisseurs et les entreprises qui redirigent les ressources vers une croissance à faible intensité de carbone et résiliente au changement climatique seront les moteurs économiques du 21ème siècle. »

M.Ban a également émis plusieurs autres recommandations spécifiques pendant son discours, et a notamment lancé un appel en faveur du financement des plans nationaux des pays en développement dans le domaine du climat.

Tunisie

Pourparlers libyens à Tunis - Les difficultés persistent

Entamée dimanche dernier 15 octobre, la deuxième étape des pourparlers libyens à Tunis… Plus »

Copyright © 2016 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.