31 Janvier 2016

Afrique: Le Burundi "satisfait" de la décision de l'UA de ne pas envoyer de mission (MAE)

Photo: Le Pays
Les rues de Bujumbura sous haute tension

Addis Abeba — Le ministre burundais des Affaires étrangères Alain Aimé Nyamitwe s'est déclaré "satisfait" de la décision de l'UA de surseoir à l'envoi d'une force de maintien de la paix dans son pays, dimanche à Addis Abeba.

"On ressent un brin de satisfaction: les chefs d'Etat ont compris que là, il y avait eu un manquement dans la décision. On ne sait même pas pourquoi ils s'étaient empressés de prendre cette décision", a-t-il déclaré à la presse peu après la clôture du 26e sommet de l'UA.

Les chefs d'Etat africains ont décidé dimanche de prolonger les discussions avec le pouvoir en place au Burundi afin de le convaincre d'accepter le déploiement de cette "mission de stabilisation" de 5.000 hommes, dont le principe avait été acté mi-décembre par l'UA.

Ils ont ainsi décidé d'envoyer à Bujumbura une "délégation de très haut niveau" pour discuter avec le gouvernement burundais du déploiement de la force.

La décision du président burundais Pierre Nkurunziza, en avril 2015, de briguer un troisième mandat, a plongé son pays dans une grave crise politique.

Plus de 400 personnes ont été tuées depuis le début de cette crise, qui a poussé 230.000 personnes à l'exil, selon des estimations. La capitale Bujumbura est désormais le théâtre de nombreuses exécutions extrajudiciaires, d'accrochages nocturnes réguliers.

Algérie

Le Président de la République reçoit un envoyé spécial de son homologue algérien

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu, en audience, jeudi au… Plus »

Copyright © 2016 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.